Sacré Mac Do!

30 décembre 2018

En décembre, trop souvent

Des hommes un peu malotrus

Afin de se mettre en avant

M’interpellent, me huent,

Cherchant à me faire peine:

« Oh! Bonjour, le père Noël

Qu’as-tu donc fait de tes rennes? »

Ce n’est pas exceptionnel

Que l’on me tire la barbe.

Je leur opposais du tac au tac

Comme une flèche tout à trac

Cette riposte à peine acerbe:

« Ce que j’ai de trop au menton

Arrangerait bien ton front! »

Hélas!  Mac Do ce canaillou

Avec ses frites,  repeuple le caillou….

 

Selon les Japonais, le produit qui empêche l’huile de mousser dans la friture combat l’alopécie.

 

 

 

 

Retraite? Je le pensais, mais j’ai appris…

29 décembre 2018

Tout au fond de ta retraite

J’aimais caresser l’espoir

Qu’au lieu de faire la fête

Tu étais tout seul dans le noir.

Au pain, à l’eau et dans la fraiche

Température d’un manoir

Tu réfléchissais à ceux de la dèche

Tu ruminais ton désespoir.

Redescendu de ton nuage

Ton parachute étant en torche

Tu contemplais ton image:

De l’enfer, tu étais au porche.

Mais tu ne serais pas le premier!

Cent, mille, des millions, bien avant toi,

Laminés par le profit dévoyé,

Se sont retrouvés pire que toi.

Songe à tous les suicidés:

Les paysans, les infirmières,

Les policiers, tous les précaires,

Qui, sur le même fil, ont marché.

Si c’était cela ( je l’espère)

Tu aurais quand même un fond d’humanité….

Que le pouvoir téméraire

N’a pas totalement effacé.

 

 

Je le pensais, je l’ai espéré

Puis finalement on m’a dit

Que tu serais à St Tropez

Tu n’as vraiment rien appris.

 

 

 

RETENUE A LA SOURCE = MENTEURS!

29 décembre 2018

Certains disent: la retenue à la source ne change rien pour ceux qui sont déjà mensualisés…C’est FAUX!
1) Pour les célibataires, ce qui semble maintenant le seul cas que les commentateurs retiennent (les couples seraient-ils non avenus?) on leur retiendra un peu moins en début d’année, mais on continuera à leur retirer la même somme, voire PLUS, en novembre et décembre, mois pendant lesquels l’équivalent de l’argent retiré pour l’impôt était en partie utilisé pour les cadeaux de fin d’année (GARE AUX GILETS ROUGES L’AN PROCHAIN!!)
2)Pour les couples, celui sur le compte duquel l’impôt n’était pas retiré verra sensiblement baisser ce qu’il recevra…
Ai-je tort?

Terraillon, PFFFFFF! Quel méchant je suis!

28 décembre 2018

Par souci d’être à la bonne

Mon épouse il y a un an

Se fit offrir un pèse personne

Electronique et tout et tant.

Deux mois plus tard, vie bien brève

L’objet tant sollicité

Refusa , se mit en grève

De quelque poids afficher.

Retour chez le fournisseur

Et deux mois plus tard, rien!

Remboursé pour sa valeur.

Voilà qui satisfait bien!

Entre temps, grâce au bon coin

Je lui avais procuré

Vendu par déesse pas loin

Pour lui permettre de patienter

Un vieux système à ressort

Increvable jamais fatigué.

Bien entendu j’avais tort

Car voilà, pour madame

C’était vraiment dépassé.

Elle rachète une m…. neuve

Electronique à souhait

Qui lui donnerait la preuve

Que son poids trop fort était,

Et dans l’excitation extrême

De cet achat compulsif

Jette vite à la poubelle même

La note du bien au passif…

Mais quand elle voulut se mettre

Les deux pieds sur l’objet

Elle ne lut rien sur la fenêtre

Et j’ai pensé « c’est bien fait! »

Les lentilles

27 décembre 2018

Il avait voulu des lentilles

Pour accompagner du foie gras

Afin de régaler la famille,

Oui! mais voilà!

Le  petit sachet de lentilles

Lui parut bien trop peu pour ça

L’avait une nombreuse famille

Il le doubla.

Dans la petite casserole

L’eau froide était bien maintenant

Mais ce n’est pas faribole

Débordement

Ce fut une grande soupière

Qu’il dut mobiliser vraiment

Car en cuisant les lentilles fières

Y a gonflement.

Aurait pu nourrir le village

Pour avoir été trop prudent

Alors réflexe de vieux sage

Distribua le supplément

 

Parcours ….

26 décembre 2018

Il me souvient d’avoir eu autrefois

Un élève  brillant à vous laisser pantois

Son travail était toujours parfait

Il était toujours premier, de fait

Depuis le premier jour,

A faire fondre: un amour

En classe maternelle, jamais une tache,

Jamais un écart ni  rien qui fâche.

Jamais, jamais, jamais une rature

Travail impeccable, la qualité pure.

Le meilleur à l’école primaire

Jamais contesté toujours tout pour plaire.

Imbattable au collège, au lycée

Jamais une mauvaise note

Il préparait son odyssée

En ne laissant pas faiblir sa cote.

Brillant en classe préparatoire

Pas un échec, sur sa route

Il avait la chance, la mémoire

Pas d’inquiétude aucun doute

Il était, du siècle, le GENIE.

Un jour, nul ne comprit pourquoi

Pour une légère avanie

Quelques revers, mineurs, ma foi,

Son dirigeable sans pareil

La baudruche de son soleil

Jamais durcie aux difficultés

Se mit à péricliter…

La chute fut si verticale

Qu’elle lui fut fatale.

 

 

 

 

 

Bien moulées les majuscules

Impeccables pleins et déliés

 

Joyeux noël à tous

24 décembre 2018

Merci à tous pour votre présence chaque jour renouvelée

Que le solstice vous apporte toute l’espérance du meilleur à venir

A bientôt!

Pas normal?

23 décembre 2018

Lorsqu’on se penche quelque peu

Sur les pensées actuelles

C’est là qu’on se trouve vieux

La société est nouvelle.

Prime au seul individu

Malheur à qui vit marié

Selon les rites issus

De la norme héritée

Depuis l’Ancien testament…

Pauvre enfant isolé:

Sont  ensemble, tes parents?

Pas normal! t’es rejeté!

Radotage: à propos de « bonhomme brûlé »

22 décembre 2018

Texte publié le 6 novembre 2012…

 

Le maire de la commune où je me trouvais avait voulu interdire pour le carnaval, non les masques de toutes sortes, mais que l’on brûle avec les enfants le bonhomme carnaval…

Nous avions pourtant passé moultes récréations pour le découper dans une plaque de contre-plaqué, le peindre, préparer toutes les accusations dont nous allions le couvrir (excellent pour la formulation et l’écriture des phrases exclamatives ! très bon aussi pour définir les actions défendues sans avoir l’air d’y toucher !) …Et voilà que M. le Maire ayant vent du projet, sans chercher à en savoir plus, nous envoie une lettre comminatoire pour interdire « le bûcher »(pauvre type ! imaginait-il que nous allions faire un feu dans le préau ??? Pour qui nous prenait-il ?)

A 16 h 20, le garde champêtre était là, prêt à dresser procès-verbal quand, à 16h 40 le bonhomme carnaval brûlerait…

Le pantin fut bien mis à feu… et personne ne put rien dire puisqu’il était hérissé de cierges magiques qui dans un torrent d’étincelles sans danger symbolisaient sa mise à mort !

M. le maire qui n’était déjà pas mon ami ne le fut pas plus après…

 

Rien à voir avec les effigies pendues et brûlées à Budapest ,ou à Prague il y a quelques dizaines d’ années, bien entendu!

 

 

Le blaireau

22 décembre 2018

Avec l’accord de l’adjudant,

Mes collègues de bureau,

Quand j’étais du contingent,

Pour préparer un cadeau,

Dans la cave du bâtiment

Avaient placé dans une cage

Un blaireau pris en otage…

Sur l’angle du guichet,

Se trouvait un gobelet

Surmonté d’un écriteau:

« Pour nourrir le blaireau »

Voilà qui piquait la curiosité!

Totalement inusité!

« Un blaireau? Où donc il est? »

_ Chut! c’est un secret

Mais pour un petit billet,

Si, te taire, tu promets,

Je veux bien te le montrer…

L’intrigué, c’est sûr. raquait…

Dans une base militaire,

Cet animal surprenait:

Ce n’est pas règlementaire!

Le curieux devait dévaler

Trois étages d’escaliers,

De plus en plus délabrés,

Sans bruit, en restant caché.

Avec une grosse clé,

On ouvrait enfin la porte

« Faites attention qu’il ne sorte!! »

Les yeux écarquillés

Découvraient, dépités,

Un joli blaireau de barbier.

123456...265