Question de conjugaison?

11 juin 2017

Voyons! Voyons! Jolie pharmacienne,
Une question
De conjugaison:
Surprenant? Qu’à cela ne tienne!
Il pleuvait quel est le temps?
L’imparfait? Vous m’en direz tant!
C’est pourtant juste un mauvais temps!
J’ai le sida, même problème
Ce n’est pas la même réponse
C’est seulement quand on aime
Que le désir vous tréfonce
Dans un geste trop hâtif
L’imparfait du préservatif!

Collection?

10 juin 2017

Armée d’une grosse éponge,
Elle astiquait sérieusement
Sa limousine rutilante…
La mienne que la rouille ronge
Etait garée innocemment,
Juste en face, dans l’attente
D’un passager dans un moment…
« N’usez donc point votre peinture,
Elle est trop belle incontinent!
Venez nettoyer ma voiture
Venez frotter votre content! »
Elle me toisa d’un air subtil:
« Je ne pourrais: une collection
N’exige pas de soins futiles,
Elle veut totale réfection… » 

A la bergère de RIVES dans l’Hérault

9 juin 2017

Je sais que tu eus peur,
Et tu eus bien raison!
Au risque d’être con 
Pour des bobos farceurs,
J’aurais eu peur aussi!
Bien sûr, les démagogues
Vont hurler que c’est faux,
Qu’il suffirait de dogues
Pour être serein bientôt.
Ces gens, dans le plein âge,
Grands et forts, à l’abri,
N’ont qu’un seul courage:
Réciter leurs litanies.
Mort aux faibles, qu’importe,
Telle est leur position
Trop d’humains, terre porte
Faut éradication…. ???

Belle rencontre

9 juin 2017

La route était sinueuse,
Je les entendais, là-haut,
Parler d’une voix joyeuse…
Normal: il faisait beau!
Je les vis, soudain, surgir
Au détour de la maison.
Je ressentis le désir
De connaître la raison
De la question lancinante
Au GPS de faction…
Inutile! Mes amis:
Je vais vous faire une leçon
Sur la géo du pays.
Zétaient beaux comme des dieux
Lui, tatoué de partout,
Elle, un sourire malicieux,
Et un oeil brillant et doux.
Ils cherchaient l’itinéraire
Pour rejoindre le quartier des bains,
La technologie précaire
Donne des noms bien incertains.
Avant de les renseigner
Je leur contai une histoire
Une histoire à écouter
Mais surtout à ne pas croire!

Inspection

8 juin 2017

Au fond du parc, des épilobes
Présentent leurs roses robes
Comme des lances

Un bouquet d’oeillets de poète
Egarés faisant la fête
Doucement dansent

Dans la brousse impénétrable
Du roncier indésirable
Une ou deux traces

Deux oreilles qui se dressent
Un lapin que j’intéresse
Pas jour de chasse.

Marie-Francine (film)

6 juin 2017

Trop vieille pour son mec,
En danger à son boulot…
Allo! A l’eau!
Elle restait le bec
Bien plongé dans l’eau…
Issues? Zéro!
Chez papa-maman
Malgré cinquante ans…
Doudou et lolo?
Traitée comme ado
Par ses vieux parents,
Un peu trop nanans…
Lui, s’est fait plaquer
Pour une mousmé,
Dans un restaurant
Est le cuisinier…
Dans le grand bazar
De leurs vies bizarres
Vont enfin trouver
Un peu de clarté!

blocage d’internet!

29 mai 2017

ne suis pas mort! juste en panne d’internet! A bientôt!

Montée des marches et critiques jalouses

23 mai 2017

1
En robe rouge
Sur tapis rouge,
Son père jadis, sur le terrain,
Nous enchantait le destin…
N’en déplaise aux oies qui cacardent,
Dans leur jalousie effrénée,
Le monde entier la regarde,
Bouche bée,
Epoustouflé par sa beauté,
Avec des yeux énamourés.
Elle passe…
 
2
En robe noire, écharpe rose,
Sans un instant prendre la pose
(Il y a des gens qu’elle agace…)
Tant pis si les crapauds coassent,
Crachent leur bave venimeuse,
Pleine de haine sulfureuse!
Elle passe…
Ils peuvent bien râler encore
Elle est accompagnée d’Al Gore.

« Les fantômes d’Ismaël » (film)

22 mai 2017

Elle était partie, sans laisser de trace
Même pas un mot ni un numéro…
Il l’avait cherchée de rues en palaces
Dans les squatts miteux, dans les hôpitaux
C’était installé un désert de glace
Dans le coeur du père, du mari, plutôt.
Les jours ont passé, il dut faire face
Tout était changé, était veuf trop tôt.
Une semaine, un mois, et même une année
Une année encore avaient défilé…
Au bout de dix ans, morte fut déclarée
Quatre lustres ainsi, se sont écoulés.
Dans la vie du veuf tout désemparé
Quelques aventures s’étaient égrenées
Après bien longtemps, il avait trouvé
Auprès d’une femme, la sérénité.
C’est là qu’elle revint comme fille de l’air
Pour tout chambouler, mettre tout en l’air.

Réveil…

22 mai 2017

Premier élan du matin,
De ce cadeau,merci la vie!
A toute étoile un câlin!

Pas de membres trop engourdis
La lumière luit à l’horizon
Allez! Debout! Voyons! Voyons!

Par la fenêtre on voit les ânes
Les coqs ont chanté matines
Vite au clapier, bonjour lapine!

Chaque animal attend sa manne
Et les oiseaux mènent ramage
J’ai la tête dans les nuages!

Encore une bonne journée…
Profitons-en: elle est donnée!

12345...218