Archive de la catégorie ‘Non classé’

A cette heure-ci

Dimanche 17 juillet 2022

Oh! Je voudrais vous faire part:

Neuf heures moins le quart,

Il y a  soixante dix ans,

Dix sept juillet, heure d’avant,

Je venais de garder les vaches

Au grand pâquer, autant que je sache.

Les animaux tous attachés,

Je venais pour le « déjeuner » *

Mon père venait de faucher

Avec un jeune ouvrier.

Pain, lard, tomme de chèvre,

Vin coupé d’eau pour les lèvres

Tel était le menu du moment.

Repas frugal en attendant

D’aller éparpiller les andains

Pour que le foin soit sec demain.

 

* rien à voir avec le bol de café au lait bu à la hâte avant de partir garder les bêtes

Souvenir

Dimanche 17 juillet 2022

suspectes…

Il me souvient d’un jour d’été,

De beau temps ensoleillé,

Alors que nos fils adolescents

Arpentaient les monts environnants,

Deux filles, peu touristes,

Par auto-stop, à l’improviste,

S’approchant de la maison,

Déclenchèrent la suspicion

Des voisines affolées,

Qui d’un bond , d’une volée,

Récupérèrent leur lessive

Dont elles craignaient fuite furtive…

C’était la mode robe tsigane

Dans leur lycée (ou leur cabane)

Quand elles nous dirent leur nom

Nous sûmes alors que, pardon !

Elles étaient, ces « bohémiennes »,

De nos fils, chacun la sienne,

Camarades préférées

De leurs jeux émancipés !

Parce que tout est répétition

Samedi 16 juillet 2022

Se prépare la transhumance…

Se profile la transhumance,

Cette cure de désintox:

Plus d’ordi pour les vacances

Des jours, des soirées inox.

Matin, réveil, bonjour la faux:

Quelques andains pour décrassage.

Des gens qui partent en rando?

Une histoire au passage.

Quand le soleil vient darder

Ses rayons sur l’herbe coupée

Rentrer pour un petit goûter

Repos avant de faner.

Au soir, on « accuchera »*      *mettra en gros tas

Pour laisser le foin se tasser

Puis, par sacs, il descendra

Pour réserve s’entasser,

Afin que, neige tombée,

Les ânes puissent quand même manger.

 

Enfin… au fil du temps, avec des ambitions moins grandes!

Merci à mes visiteurs

Samedi 16 juillet 2022

2888 hits  (moyenne 384/jour)

2466 visites en une semaine (moyenne 352 par jour)

Je suis très honoré

MERCI!

MERCI!

Radotage: Le bon Dieu qui créa les fleurs

Vendredi 15 juillet 2022
Le bon dieu qui créa les fleurs
Toutes beautés
Toutes beautés
Le bon dieu qui créa les fleurs
Ne peut vouloir cacher les fées.
Ah ! laissez donc s’épanouir
La liberté
La liberté
Ah ! laissez donc s’épanouir
La liberté de se déshabiller !
Car jamais femme n’est plus belle
Que dévêtue !
Que dévêtue
Jamais femme n’est plus belle
Qu’effeuillée jusqu’être nue !!

C’est pas permis à tout le monde

Jeudi 14 juillet 2022

C’est pas permis à tout le monde

D’utiliser phrase vulgaire:

Cela fait sourire à la ronde

Venant d’un gradé militaire,

Qui honore le monde agricole,

Sur un canon ne fait la trogne

Pour d’autres, hélas! Cela ne colle:

Manque de taille et de pogne,

Pas à l’image du monde des riches

Qui, pour cette friandise,

Ne pratique qu’en cachette, triche,

Toise de haut la paillardise.

 

 

Enfin une autre ère s’ouvre

Mercredi 13 juillet 2022

En regardant sous les tapis,

On trouve, on trouve… sans surprise

Des lobbyistes bien tapis

Qui sur ministre eurent grande prise.

Après Mac Kinsey _  ébahissement _

Voilà Uber maintenant

Les cotes baissent, baissent

Baissent

 

 

Fini le temps du Dieu Suprême?

Fini le temps des aventures

Premier article tout de même

Rappel d’un temps de dictature

Rejeté par des élus du peuple

Qui ne sont plus de simples meubles

Le passe pauvre con

Merci, c’est non!

En tous cas pas (vont-ils saisir?)

« Car tel est mon bon plaisir »

 

Puisqu’on parle de canicule

Mercredi 13 juillet 2022

Puisqu’on parle de canicule

Viens donc chez moi, jolie déesse

J’ai un bon fauteuil à bascule

De t’inviter l’envie me presse.

Volets fermés, douce fraîcheur

Ce n’est bien sûr que ta présence

Qui suscite divine chaleur…

Juste assez, je le pense

Pour rire de la déficience

Parler de pince à escargots

Tout en rêvant effervescence

Dans fantasmes de grands ados.

 

 

Radotage: Ecriture??

Mardi 12 juillet 2022

Depuis que l’homme écrit l’histoire,

Il a voulu dans la durée

Que ses pensées, que ses victoires

Viennent édifier l’éternité

A l’intérieur des rochers noirs

Avec adresse, il a fixé

Le dessin de ses espoirs

Ou peut-être de ses pensées.

Plus tard les grands Egyptiens

Ont gravé dans les pyramides

Loin du fragile, loin de l’humide

Le plus important de leur bien

Les Romains ont bâti des villes

Et confié à des grimoires

Les secrets du non futile

Ce qu’ils confiaient à la mémoire

Les parchemins plus rapides

Que le marbre des anciens

Etaient aussi bien moins valides

Dans la durée, mieux que rien

On utilisa l’imprimerie

Pour diffuser à l’infini

Puis de nouveaux supports techniques

Rapides comme des éclairs

Permirent par informatique

De s’exprimer en langage clair.

Ce qu’on a gagné en urgence

Se dissout dans l’Univers

Le premier mail est en vacance

Et mon poème bientôt en vers

Tout s’en va c’est fin des hommes

De ces êtres qu’ainsi on nomme

Les jeux à la télévision

Mardi 12 juillet 2022

La télé aux canaux multiples

Présente des jeux passionnants

Qui ont la vocation audible

De cultiver en s’amusant…

Domaines modernes ou classiques

Slam, orthographe ou littérature

Cinéma, chansons musique

Arts plastique ou peinture…

On peut, bien sûr, se féliciter

Voir le bon côté des choses

Se réjouir d’entendre citer

Tel refrain, telle prose…

Mais qu’ensuite on ne s’étonne

Du fait de hiérarchie bafouée

Que manuels scolaires donnent

Des références jamais louées…

 

Serge Trigoud, Pascaline Messager, sont-ils chanteurs? journalistes? essayistes? blogueurs?

 

12345...417