Second tour (film)

Journaliste politique en disgrâce placée à la rubrique football,

Mademoiselle Pove est sollicitée pour suivre la campagne présidentielle en cours.

Le favori est un quinquagénaire,

héritier d’une puissante famille française et novice en politique.

Troublée par ce candidat qu’elle a connu moins lisse par le passé,

Mademoiselle Pove se lance dans une enquête aussi étonnante

que jubilatoire…

 

Tant pis pour les trop bien pensants,

Ceux qui savent bien mais chut,

Ceux qui pensent « invraisemblant »

Ceux pour qui le shoot fait but,

On ne perd pas un instant

On sourit jaune aux froids calculs

Sous le tapis du brillant

Des saletés mères de recul.

Le fantoche obéissant

Reniant ce qu’on craint de pire

Grâce à de fortuits moments

Va soudain se « déconstruire »

C’est que dans l’ombre des pouvoirs

Ce que l’on croyait sordide

Va paraître bien plus noir

Que la boue des milieux fétides.

Clin d’oeil à la mythologie

Coups de théâtre époustouflants

Sursauts vers l’écologie

Et vérités (?) du moment.

« Qui se sent morveux, qu’il se mouche » disait Molière.

 

Magique Cécile de France

Bravo Nicolas Marié

Dupontel  comme toujours!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2 Réponses à “Second tour (film)”

  1. eructeuse dit :

    Merci pour ton avis !

    Dernière publication sur Victoryne Moqkeuz Eructeuse : BLA BLA BLA

Laisser un commentaire