Très indécent

Je trouverais très indécent
De vieillir vraiment trop longtemps
D’aller prendre des mines fières
Au milieu de cimetières
Alors que tous mes amis
Depuis longtemps seraient partis.
Et que même mes enfants
Seraient déjà chenus, croulants.
Je trouverais très indécent
De vieillir vraiment trop longtemps
D’être desséché comme pruneau
Avant d’atteindre le tombeau.
De n’être même plus capable
De manger tout seul à table
De reconnaître mes descendants
De parler intelligemment.
Je trouverais très indécent
De vieillir vraiment trop longtemps …

Puisque ceux qui l’avaient promis
A leur promesse ont failli
Je prendrai je crois juste à temps
Les moyens pour partir sainement.

2 Réponses à “Très indécent”

  1. julie dit :


    Mon poète…
    Bisous tendres.

Laisser un commentaire