Radotages

Rodomontades, incendie, pandémie, décapitation + calamités agricoles
C’est une perpétuelle situation
Qui mène aux révolutions
En période de sérénité
Quand arrivent les calamités
Qui se trouvera aux manettes
Même s’il n’y est que pour tripette
Sera toujours considéré
Par réflexe totalement inné
Comme juste victime expiatoire.
Or ces quatre années furent noires
Après les rodomontades idiotes
Des anomalies des bruits de botte,
Qui avaient déjà déclenché
Des révoltes immodérées
Après l’incendie sordide
D’un monument splendide,
Est venu temps de la pandémie
Des suspicions d’aider les amis
Des mensonges invétérés
Pour tenter de dissimuler
La totale incapacité
A faire face à l’adversité
Puis il y eut l’horrible décapité
Et les bizarres découvertes
Des réactions en vue offertes
Par une administration bornée
« Pas de vagues sinon fessée »
Enfin pour le tout couronner
Voici venues les agricoles calamités
Récoltes en bourgeons gelées…
Devinez…. Devinez ce qui va arriver!
Cet article a été posté le Jeudi 15 avril 2021

+Vestes aux élections, querelles entre les ministres, renouveau de menaces sanitaires, ministres inquiétés par la justice, le quinquennat aura l’image du porte-malheur!
5700 lits de moins en 2020!
Quinquennat porte malheur!
Mercredi 29 septembre 2021
Bravo pour la fourberie
Ils ont menti! Menti! MENTI!!
Ils nous parlaient de pandémie
Nous confinaient dans le déni
Nous montraient des images horribles
Des traitements réas terribles
Des morts rendus sous scellés
Des hôpitaux surchargés
Des malades aux soins retardés
Pendant ce temps allez! Allez!
Ne cessaient de fermer les lits!

Bravo pour la fourberie
Ils ont menti! Menti! MENTI!!
Menti quand ils ont prétendu
Que les masques (chut à flux tendu!)
N’avaient pas d’utilité
Menti quand ils ont laissé
Les frontières grandes ouvertes
Sûr qu’ils n’étaient pas pressés:
Seuls les vieux allaient crever…
(Moins de retraites, ce n’est pas perte!)
Pour la frime on installait
Sous tente, hôpitaux de campagne
Et pendant ce temps on fermait
Des lits… Que la grogne gagne!

QUINQUENNAT # porte malheur
Mardi 21 septembre 2021
Commence septembre, quel dur mois:
Procès en vue pour Benalla
(Rappelez-vous: « Qu’on s’adresse à moi »)
Et ce coffre-fort? Oh! Lala!
Mise en examen de la gamine
Qui tenant trousse-maroquin
Se plia à la discipline
Profit d’abord, c’est pas malin.
Certes pour détourner les regards
Affaire qui dure depuis cinq ans
On va juger les criminels du Bataclan…
Mais voilà que, sans retard,
Surgit un nouvel inconvénient:
En apothéose, le Profit-Roi
Rappelle que c’est « chacun pour soi »
Pauvre image de la France
Trahie dans sa naïveté
Le capitalisme, dans son errance,
Une fois de plus, l’a rabaissée.

Premières notes?
Mardi 14 septembre 2021
Au fond des bois ont retenti
Les premières notes de l’hallali.
Le grand cerf, Maître des horloges
N’a pas bramé aux limiers qui dérogent
Comme il le fit aux temps d’antan
« Venez à moi, je vous attends »
C’est vrai que pour une petite biche
Ralliée pour remplir la fiche
De parité entre les sexes,
A quoi bon dire: Cela me vexe »?
Oui mais instruits de la hiérarchie
Qui règne en tête de ce pays
Les fouilles c’est sûr remonteront
Jusqu’au plus haut de l’escadron
Plus question de « Ya rien à voir! »
Ce pourrait être le grand soir…

Aïe! Aïe! Aïe! Une cinquième
Vague s’annonce!
Aïe! Aïe! Aïe!
Les carburants deviennent problème
Des sourcils se froncent!

Une réponse à “Radotages”

  1. eructeuse dit :

    Soupirs…

    Dernière publication sur Victoryne Moqkeuz Eructeuse : Vue raccourcie

Laisser un commentaire