De quoi oublier tout espoir

Sarabande tous les soirs
Dans les plafonds, dans les couloirs
De dormir perdez tout espoir
Les loirs, les loirs, les loirs.
Ont trouvé une bonne poire
C’est pire que la mer à boire
N’arrêtent pas de faire la foire
Les loirs, les loirs, les loirs.
Ne comptez sur aucun fermoir
Par trou plus fin qu’un entonnoir
Ils se faufilent dans le noir
Les loirs, les loirs, les loirs
Les chasser on a beau vouloir
Câbles rongés il va falloir
Trouver un quelconque lardoir
Pour loirs, pour loirs, pour loirs!

Laisser un commentaire