Souvenirs exportation de guérilla

C’était il y a longtemps

Le sang coulait à l’infini

Non en France évidemment

Mais aux confins de Mauritanie

Dans les cités, des bâtiments

Voyaient s’affronter des partisans

Jusqu’à l’école malheureusement…

Pour éviter bagarres violentes

Toujours imminentes

Entre partisans

De l’un et l’autre camp

Il fallut même si c’est bête…

Fermer à clé les toilettes

 

Laisser un commentaire