Babette

Jolie Babette aux cheveux

De feu

Toi qui venais, douce gamine

Voir mes bébés

Tu étais presque me voisine

Chaque été

Nous n’étions pas du même monde

De la même société

Mais quand on est jeune on fait la ronde

Pauvre ou huppé.

La vie dans son remue-ménage

Travail, destinée,

Nous a entrainés en voyages

Eloignés

Nous nous rencontrions par hasard encore

De temps en temps

Quand les occupations qui dévorent

L’été venant

Nous laissaient pour quelques jours

Un court retour.

Je viens d’apprendre de ta soeur

Que tu as rejoint les cieux

Tristes pensées, pleure mon coeur

Jolie Babette, adieu!

 

 

5 Réponses à “Babette”

  1. L’amie d’hier a rejoint son paradis,l’éternel été de son éternité !

    Dernière publication sur Chasseur d'Images Spirituelles : La vie est bien triste à ce jour

  2. Caroline Bordczyk dit :

    Bien triste !

  3. Caroline Bordczyk dit :

  4. Caroline Bordczyk dit :

    Bien triste…

Laisser un commentaire