Il suffit parfois…(1)

Il suffit parfois d’un verre d’eau

Projeté au bon moment

Pour sauver un château

Des flammes d’un garnement…

Un benêt, prenant au mot

La proposition sensée,

Pensa vaincre le fléau

D’un incendie déclaré,

Avec seulement un seau.

Economie bien certaine

Mais évidemment, pauvre sot!

La solution fut vaine…

Il en profita, bien sûr,

Pour traiter de boniment,

L’avis, pourtant bien pur,

Pour le sens des bonnes gens.

 

 

 

 

 

 

 

2 Réponses à “Il suffit parfois…(1)”

  1. renaud dit :

    Il est des pompiers pyromanes qui, ensuite, font semblant de participer à l’extinction de l’incendie qu’ils ont allumé.

Laisser un commentaire