La touche étoile

Dans le cadre de la rencontre du théâtre amateur et des amateurs de théâtre,

le T G V (comprenez « théâtre de la grille verte) de ST ETIENNE

nous a présenté « La touche étoile » de Gilles Dyrek.

Regard acéré sur les coutumes d’un monde qui a tout bouleversé.

On ne parle plus que par sigles et les mots ordinaires n’ont plus de sens.

Celui qui emploie le vocabulaire du Littré n’est plus compris.

Caricature des mesures dites de sécurité: des contrôles, mesures hygiéniques,

multiplication des « codes » à chaque entrée, chaque couloir,

qui font d’un séjour à l’hôtel ou d’une simple visite chez un ami, une épreuve de « Fort Boyard »

La mode des « groupes de parole » soi-disant pour se désintoxiquer de la maladie des écrans

avec des animateurs aussi « frappés » que les  inscrits

Le système du téléphone qui balade l’interlocuteur

de service en service jusqu’à la lassitude et l’abandon.

Les « rencontres » par visioconférences

Extrapolation jusqu’à l’église…

L’habitude de filmer chaque instant de la vie

La mode des selfies…

Et pour couronner le tout, les stages de « déstress » pour cadres en burn-out…

Une soirée désopilante

 

 

Laisser un commentaire