• Accueil
  • > Non classé
  • > Radotage, en écho à la réflexion de m. Dominique Da Silva(LREM) qui semble souhaiter le coronavirus pour les plus de 70 ans

Radotage, en écho à la réflexion de m. Dominique Da Silva(LREM) qui semble souhaiter le coronavirus pour les plus de 70 ans

Salauds de vieux

Qui n’en finissent pas de crever

Qui coûtent de la tête les yeux

En des rentes insensées.

C’est vrai que, ces parasites,

Qui travaillèrent dès quatorze ans

Ont le culot de bien trop vite

Prendre retraite, ces fainéants.

Au lieu de dégager la route

Pour les jeunes qui « réussissent »

En leur confiant bourse toute

Pour qu’ils la vident comme abisse.

Dans leur pauvre vie de lésine

De petites économies

N’avaient pas besoin de limousine:

Juste une deux pattes ou une mini.

L’été, ils partaient sous la tente

En camping au bord des champs

Les spas, les lieux de détente

Ce n’était pas pour leur argent.

Ils n’avaient pas de téléphone portable

Pas de home cinéma non plus

Et à leur âge vénérable

Qu’est-ce qu’ils voudraient de plus?

Ah! Ce sont des nantis, c’est sûr!

Ils ont épargné bien longtemps

Espérant qu’en fin de leur vie dure

Ils pourraient jouir un moment…

De leur trésor pourtant infime

Amassé de centime à franc.

Mais l’Etat (Macron) magnanime

Veut racketter les grands-parents!

Incapable d’occuper la jeunesse

De lui donner travail vraiment

Mieux vaut écharper la vieillesse!

Salauds de vieux! Salauds de vieux,

Qui ne se décident pas à crever….

Allez! Un effort, MESDAMES, MESSIEURS,

Décidez de les EUTHANASIER!!!!!!!

Cet article a été posté le Mercredi 18 octobre 2017

4 Réponses à “Radotage, en écho à la réflexion de m. Dominique Da Silva(LREM) qui semble souhaiter le coronavirus pour les plus de 70 ans”

  1. renaud dit :

    Parfois entre euthanasie et état nazi il n’y a pas loin !

  2. Caroline Bordczyk dit :

    Mon grand-père maternel est mort avant d’avoir eu sa retraite ! Les vieux c’est comme cela qu’ils les aiment quand ils coûtent pas un rond ! Tout ça finira mal !

Laisser un commentaire