Profanation de cimetière _ erreur d’en faire publicité_

Il y a plus de quarante ans,

Dans un village du Nord-Isère,

Une bande de garnements

Dans les allées du cimetière

Avec leurs mobs firent un gymkhana …

Le maire, outré, fit un scandale,

Tous les journaux ameuta

Pour condamner ces vandales ….

La semaine suivante, fait constaté,

Le nombre des « compétiteurs » avait quintuplé…

Alors qu’une poignée de semences jetée

Par-ci par-là dans les allées

Aurait, le problème réglé!

 

Au lieu de hurler au scandale

Sur tous les toits, dans les médias

Ce qui ne sert à que dalle

Sauf à flatter les vandales

Qui très fiers de faire parler d’eux

Recommenceront c’est fatal:

C’est leur satané plaisir affreux

De voir combien cela fait mal…

Faites silence et traquez-les!

Taisez-vous et punissez-les!

 

 

 

4 Réponses à “Profanation de cimetière _ erreur d’en faire publicité_”

  1. Graves erreurs de jeunesse !!

    Dernière publication sur Chasseur d'Images Spirituelles : Souvenons-nous de ce passé

  2. renaud dit :

    Quand il y a des dizaines de tombes profanées et taguées de symboles nazis
    il apparaît bien difficile de ne pas être révoltés d’autant plus que la justice, quand les auteurs sont retrouvés, met bien du temps à les condamner et, à mon sens,bien
    insuffisamment.
    Les garnements d’il y a quarante ans n’avaient sans doute pas l’esprit aussi haineux et racistes qu’aujourd’hui.
    Dans ce domaine je suis pour la tolérance zéro.

    • 010446g dit :

      Tolérance zéro, OUI!
      Mais qu’ils soient satanistes ou nazis, il ne faut pas leur faire de tribune.
      Ne parler d’eux qu’après condamnation.
      Bonne soirée, Renaud

Laisser un commentaire