• Accueil
  • > Non classé
  • > Radotage: à propos de ce que certains appellent les « vraies valeurs »"

Radotage: à propos de ce que certains appellent les « vraies valeurs »"

C’est vrai ! Le SIDA n’existait pas… 

Mais la pilule était difficile à obtenir, le préservatif pas évident à trouver non plus si on était mineur (et on ne devenait majeur qu’à 21 ans)… 

Et quand on avait été imprudent, la fille se trouvait cachée,  enfermée dans une sorte de prison dite « maison maternelle »jusqu’à la naissance du bébé dont les parents exigeaient l’abandon… Ou bien on allait en catimini trouver une « faiseuse d’anges »  au risque d’être stérile à vie ou de mourir de septicémie. 

Car dans cette bonne société bien pensante et tellement affirmative d’amour des autres, une mère célibataire était traitée comme une moins que rien.

4 Réponses à “Radotage: à propos de ce que certains appellent les « vraies valeurs »"”

  1. LAURENCE MARCHAND dit :

    et puis est venue la loi Veil … je ne sais pas si tu lis des bd mais il vient d’en sortir une, magnifique, sur le sujet. elle s’appelle Il fallait que je vous le dise, d’Aude Mermilliod et Martin Winckler.
    bonne journée

  2. eructeuse dit :

    Beaucoup de cela dans mon dernier roman : La famille Noël… On naît… On est ce qu’on fait !

    Dernière publication sur Victoryne Moqkeuz Eructeuse : FRACTURE ENERGENIQUE

Laisser un commentaire