Je leur avais donné rendez-vous à quinze heures

Hier, j’ai été très déçu…

Je leur avais pourtant précisé:

« A quinze heures soyez venus

Que je n’aie pas à vous chercher! « 

Quinze heures trois n’étaient pas là!

Et dix minutes plus tard

Pas même un mot pour dire « voilà! »

De quoi les citer à la barre.

Celui qui devait les soigner

Attendait déjà devant la maison

J’aurais l’air d’être lâché

S’ils me faisaient faux bond!

Tout d’un coup derrière les buissons

Je les  aperçois cachés:

Venir présenter leurs arpions,

Ils n’y avaient plus pensé.

Je m’approche subrepticement

Eux me snobent, me tournent le … dos

Et fuient, galopent vivement

Se sauvent au loin ces salauds!

Il a fallu  mille contournements

Pour que le maréchal ferrant

Puisse raccourcir leurs sabots

 

 

 

 

6 Réponses à “Je leur avais donné rendez-vous à quinze heures”

  1. eructeuse dit :

    Et tu te reposes quand ? Parce que pour une chochotte tu n’arrêtes pas !

    Dernière publication sur Victoryne Moqkeuz Eructeuse : Histoire de noyer le poisson

  2. eructeuse dit :

    Comment ça un très long repos et bientôt ? Tu me fais peur là ! Bisous !

    Dernière publication sur Victoryne Moqkeuz Eructeuse : Histoire de noyer le poisson

Laisser un commentaire