Archive pour mai 2019

Message?

Mercredi 22 mai 2019

Une petite chevrette

Est venue à la boite aux lettre

Poils courts, longues gambettes

Quel message a-t-elle voulu mettre?

Le chien, en remuant la queue,

L’a regardée d’un air posé

Se demandant quel était le jeu

Qu’il pourrait lui proposer…

Quand elle m’a vu m’a salué,

Tourné casaque et déguerpi

Lorsque je me suis approché

Y avait des bonbons sur le tapis.

Chat instruit…merci Julie! (« l’instant’âné »)

Mercredi 22 mai 2019

Il s’agit d’un chat instruit

Qui lit

 

Dans sa jeunesse il  intégra

L’ENA

 

Ses pattes sont de velours

Très court

 

Mais à l’instant où il saisit

Souris

 

Sa cruauté est sans merci

Fini!

Ce soir je ne ferai que radoter

Mardi 21 mai 2019

 

 

 

 

 

Je voudrais qu’on m’aime assez

Si un jour mon esprit confond 

Excrément et bonbon, 

S’il oublie les mots  

Le nom de mes enfants 

S’il perd le sens du beau 

La notion de décent 

Si la douleur 

Tenaillant chaque jour 

Extirpe de mon cœur 

Toute forme d’amour 

Rend mon âme injuste 

Ma parole blessante 

Si mon cou, mon buste 

Ma bedaine opulente 

Mes membres inertes 

Indicible perte 

Ne veulent plus rien faire 

Ne veulent que se taire 

Ni trouver ma bouche 

Ni boire ni manger 

Ni respecter ma couche 

J’aimerais être assez aimé 

En cette fin de vie 

Par quelqu’un pour, 

En un geste d’amour 

Qu’il souffle ma bougie.

 

texte publié en juillet 2011

 

 

Les entendez-vous, les sadiques,

Au nom de soi-disant convictions

Faire fi d’un ton sans réplique

Répéter avec dévotion

Que la souffrance est rédemptrice

Elle est surtout dévastatrice.

 

JE NE VEUX EN AUCUN CAS QU’ON S’ACHARNE A PERPETUER EN MOI UNE VIE QUI N’A PLUS AUCUN SENS.

Brouhaha

Lundi 20 mai 2019

J’entends le coq qui s’égosille:

Probablement que la couleuvre

S’est glissée dans le nid des filles

Et sa recherche  a fait son œuvre.

Entre les restes de coquilles

La paille est toute remuée

Plus un œuf: que des esquilles

Elle a tout cassé, dévoré

Même le nichet de plastique

A été tout cru avalé!

La digestion sera problématique

Il lui faudra régurgiter.

A la gloire de la baguette et de la saucisse de Morteau

Dimanche 19 mai 2019

C’est une belle baguette,

Toute dorée, croustillante.

Quand elle sort, chaude, appétissante,

C’est un vrai moment de fête.

Son père a gagné le concours

De la boulange où qu’il aille,

Depuis on chante tout alentour

La joie de faire ripaille…

 

Ce n’est pas de la pacotille

Dans son boyau de porc naturel

Fermé au bout par une cheville

A l’autre bout par une ficelle

Les gastronomes à l’unisson

Chantent le goût de ses rondelles

Depuis maintes générations.

 

Comprenez donc par ce libelle

Pourquoi les dames de Morteau

Ne sont pas seulement belles

Elles apprécient le bon et le beau.

Les pourvoyeurs d’autodafé

Samedi 18 mai 2019

« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’à la mort pour que vous ayez le droit de le dire » disait Voltaire

Il y a dans la société

Des partisans des autodafés…

DANGER!

 

La police de la pensée

Par gourous téléguidée

DANGER!

 

La parole aseptisée

Toujours autocensurée

DANGER!

 

Untel à diaboliser

Pour avoir donné son idée

DANGER!

 

Les pratiquants de l’ostracisme

Forme actuelle d’un fascisme

DANGER!

 

Toutes les formes de dictature

Font brûler une part de littérature

DANGER!

 

Respectez s’il vous plaît les livres

Même si la pensée qu’ils livrent

Fait HURLER!!!

 

 

L’adieu à la nuit (film)

Jeudi 16 mai 2019

C’est un film dramatique, poignant, un grand film.

Catherine Deneuve a le rôle fort de la grand-mère.

Elle donne à cette personne une perspicacité tolérante pour les écarts « ordinaires ».

Peu à peu, elle découvre que ce garçon qu’elle a élevé ne lui dit pas tout…

Cette « conquête » de son petit-fils, si gentille avec tout le monde, doit avoir une bonne influence sur lui…

Derrière la figure impeccable, des indices vont porter l’alarme.

On voit au déroulement des évènements combien est préparé minutieusement ce départ en guerre  qu’elle a de la peine à croire possible…

Même le vol d’argent, pour qui a gâté le jeune, serait presque faute vénielle…

Devant la certitude du fait, comment agir sans porter préjudice?

Comment empêcher la folie?

Dans ce cas, même  qui on a cru être le diable pourrait devenir un allié.

Drame de la famille quand un jeune tombe entre les mains d’une secte.

Envol?

Mercredi 15 mai 2019

Une petite maman mésange,

Perchée sur le haut d’un buisson,

Appelle, appelle ses petits anges

A quitter leur nid tout rond.

Eux que ces cris excitent

Sur le rebord de leur gîte,

Aimeraient bien, vite, bien vite

Faire leur première visite.

D’un œil, ils inspectent le site,

Ils piaillent pour exprimer leur peur,

Battent des ailes avec terreur…

Déséquilibre trompeur!

Voilà qui me réjouit le coeur

Mac Gyver

Mardi 14 mai 2019

 

Certains m’appelaient Mac Gyver:

Je trouvais des idées bizarres,

Avec trois bouts de fil de fer,

Pour dépanner dare  dare…

Au temps des fermes isolées,

Des téléphones éloignés,

Tout devait trouver solution,

Sur place, à plus forte raison

En temps de guerre ou de restrictions.

Freins de voiture vidés

Un peu d’eau pour remplacer

Et au garage arriver

Sans tous les joints détériorer.

Ma lecture préférée

Était la revue « Système D »

 

 

 

Savez-vous planter les choux?

Lundi 13 mai 2019

C’est vrai, j’ai planté des choux

A la mode, à la mode

C’est vrai j’ai planté des choux

A la mode de chez nous

J’ai planté des choux-fleurs

A la mode, à la mode

J’ai planté des choux-fleurs

En y mettant tout mon cœur.

J’ai planté de brocolis

A la mode, à la mode

J’ai planté des brocolis

Parce que ça fait très joli.

J’ai planté des choux de Bruxelles

A la mode, à la mode

J’ai planté des choux de Bruxelles

Qu’ont des boules en ribambelles

J’ai planté des choux cabus

A la mode, à la mode

J’ai planté des choux cabus

Durs et lisses comme des obus

J’ai planté des choux frisés

A la mode, à la mode

J’ai planté des choux frisés

Qui conservent la rosée

J’ai planté des choux rouges

A la mode, à la mode

J’ai planté des choux rouges

Achetés aux Ecouges

J’ai planté des choux cavaliers

A la mode, à la mode

J’ai planté des choux cavaliers

Pour mes lapins régaler.

1234