Ce soir je ne ferai que radoter

 

 

 

 

 

Je voudrais qu’on m’aime assez

Si un jour mon esprit confond 

Excrément et bonbon, 

S’il oublie les mots  

Le nom de mes enfants 

S’il perd le sens du beau 

La notion de décent 

Si la douleur 

Tenaillant chaque jour 

Extirpe de mon cœur 

Toute forme d’amour 

Rend mon âme injuste 

Ma parole blessante 

Si mon cou, mon buste 

Ma bedaine opulente 

Mes membres inertes 

Indicible perte 

Ne veulent plus rien faire 

Ne veulent que se taire 

Ni trouver ma bouche 

Ni boire ni manger 

Ni respecter ma couche 

J’aimerais être assez aimé 

En cette fin de vie 

Par quelqu’un pour, 

En un geste d’amour 

Qu’il souffle ma bougie.

 

texte publié en juillet 2011

 

 

Les entendez-vous, les sadiques,

Au nom de soi-disant convictions

Faire fi d’un ton sans réplique

Répéter avec dévotion

Que la souffrance est rédemptrice

Elle est surtout dévastatrice.

 

JE NE VEUX EN AUCUN CAS QU’ON S’ACHARNE A PERPETUER EN MOI UNE VIE QUI N’A PLUS AUCUN SENS.

10 Réponses à “Ce soir je ne ferai que radoter”

  1. julie dit :

    Cet acharnement qui dure depuis plus de dix ans est simplement écoeurant.
    Par contre toi poète largement aimé… tu n’as aucune raison d’être pressé, hein ? ;)
    Merci pour ce billet pondu des tripes !
    Douce journée, Gérard, bisous soleil.

  2. eructeuse dit :

    Bien d’accord avec toi, un mot indique dans mes papiers ce que je veux en cas de …

    Dernière publication sur Victoryne Moqkeuz Eructeuse : VICTOIRE CONTRE LE NAZISME

  3. eructeuse dit :

    Et j’ajoute quelle magnifique poésie encore !

    Dernière publication sur Victoryne Moqkeuz Eructeuse : VICTOIRE CONTRE LE NAZISME

  4. renaud dit :

    Tu as magnifiquement exprimé ce que je ressens et souhaite aussi.

  5. rougepolar dit :

    Très belle poésie d’un thème poignant … souhaitons qu’un jour, nous ayons l’esprit un peu plus ouvert afin de ne pas perdre notre humanité

    Dernière publication sur Rougepolar : S’éloigner

Laisser un commentaire