Corvéables à merci?

Quand j’entends que les forces de l’ordre

Sont exsangues, épuisées

Qu’on les utilise à les tordre

Comme serpillières à essorer,

J’ai envie de leur susurrer:

« A quoi bon continuer

A servir qui ainsi vous pressure,

Sans jamais payer la facture?

Au lieu de faire rempart

Pour l’auteur de « Révolution »

Dites que vous en avez marre

Et changez de position!

2 Réponses à “Corvéables à merci?”

  1. Caroline Bordczyk dit :

    Bien d’accord !

Laisser un commentaire