Faire le mur V

Ah! Mais j’ai fait le mur plus tard

Avec la brouette et la pelle

Pour un patron pendant les vacances.

 

Bien sûr je serais trop bavard

Si je disais qu’à la truelle

J’étais de première prestance

 

Il y a de mauvaises langues

Qui chuchotaient tout à trac

Que ces murs étaient bizarres

 

Pas de pisé, de la gangue

Par l’entreprise zig zag

Mais cela montait, point barre!

 

Le patron venait à onze heures,

Tout frais, bien émoulu,

Nous, crevés, devions les suivre.

 

Midi paraissait quinze heures.

C’était l’horreur absolue

Mais voilà, fallait bien vivre!

 

 

Laisser un commentaire