Populistes? Bavards!

Pour un bon nombre de domestiques

De la classe des exploiteurs

Toute révolte venant du coeur

Est source de grandes critiques

Les valets de la macronie

De voir syndicats en échec

Se sont sans doute bien réjouis

Mais ils vont rencontrer un bec.

Quand on ne croit plus au pouvoir

De tempérer de temporises

De regrouper de canaliser

Des syndicats. Les imbus du « savoir »

Découvriront avec stupeur

Que les « rats de laboratoires »

Qui supportent toutes les rigueurs

Montrent soudain des crocs pointus

Contre tous leurs oppresseurs.

Quel saint ne sachant plus

Implorer dans leur désarroi

Ils qualifieront d’un dédain froid

Le mouvement de « populiste »

Avec un mépris des plus violents.

Ah! pour qu’il soit décent

A leurs yeux de fats prêcheurs

Il faudrait que « bas les cœurs »

Ne soient pas visés les puissants

Ils tenteront de jeter l’anathème

Et montreront d’un doigt rageur

Le plus léger des accrochages

Ils traiteront de blasphème

Le plus anodin dérapage

 

Bavards!

 

2 Réponses à “Populistes? Bavards!”

  1. renaud dit :

    J’espère bien que le peuple , dans un soulèvement solidaire, va donner à réfléchir à ce président et ce gouvernement imbus d’eux mêmes et déconnectés
    de la vie réelle.

Laisser un commentaire