Une douce apparition

Je rentrais tranquillement,

Le noir tombé, assez profond.

Dans les phares, à l’horizon,

Je devine un mouvement.

 

A mon âge, dans la nuit,

Prudence! Car on voit souvent

Un peu trop tard l’incident:

Je freine, je ralentis.

 

Une très jolie chevrette

Suivie de ses deux chevreaux

Était sans doute en goguette

Par les monts et par les vaux.

 

Pas gênés par la lumière

Ils ont réfléchi un peu

Vers le pré ou la rivière

Pour continuer leur jeu.

 

J’ai espéré secrètement

Que les viandards du pays

Qui sont passés récemment

Demain iront loin d’ici.

 

8 Réponses à “Une douce apparition”

  1. julie dit :

    Bigre de bigre, serais-tu tout d’un coup végan ?? :)
    Une rencontre inattendue tendrement racontée, merci poète !
    Bonne semaine Gérard. Bisous à l’oeil de biche.

  2. La nature et ses précieuses rencontres !!,

    très bonne soirée à toi.

    Dernière publication sur Chasseur d'Images Spirituelles : Le festival

  3. galatea dit :

    Vegan ou pas j’ aime tes attentions vers les chevrettes.

    Dernière publication sur Broderies : Life for rent

  4. renaud dit :

    Et le chevreuil il était où ? Il réglait la circulation ?
    Le tableau devait être bien joli .

Laisser un commentaire