Centenaire

Ils parlent tous, ils récitent

De profondis,  les millions de morts

Mais les blessés, qui donc les cite?

Ceux qui traînèrent leur triste sort

Plus d’anus, plus de bassin,

Qui sans les mains

Qui sans les jambes, sans  genoux

Qui, avec balle dans le cou

Qui la gueule fracassée

Qui les poumons déchiquetés.

Ils parlent tous ils récitent

Ils célèbrent des obits…

 

Et puis vite, impudemment,

Ils vendent des armes aux belligérants!

Mais ailleurs

AILLEURS!

6 Réponses à “Centenaire”

  1. Caroline Bordczyk dit :

    Tristesse infinie…

  2. leblogdelpapet dit :

    C’est toujours pour moi un grand plaisir de te lire .

    Dernière publication sur Leblogdelpapet : La sainte victime et le petit tyran domestique

  3. A eux qui ont tant souffert en silence,en toute humilité,sans recherche d’inutile honneur,

    très bonne soirée à toi.

    Dernière publication sur Chasseur d'Images Spirituelles : Voilà le chanteur

Laisser un commentaire