Comme le boa d’une amante

J’allais en ce jour de toussaint

Me recueillir de tombe en tombe.

Bravant le soleil, la pluie, soudain,

Se mit à ruisseler  en trombe.

Au bout de quelques secondes

Iris son écharpe étendit

Comme pour protéger le monde.

Je me sentis au paradis:

Placé au centre du tableau,

Je me sentais privilégié:

Un arc-en-ciel aussi beau

Me faisait tout à coup rêver

Que la plus belle des amantes,

Lascive et caressante,

De son boa de duvet doux

Venait pour caresser mon cou.

 

 

6 Réponses à “Comme le boa d’une amante”

  1. oh que c’est beau !!merci de tant de poésie !!

    Dernière publication sur chroniques variées : Ma première manif

  2. julie dit :

    Pfff ! reste parmi nous poète… c’est plus sur d’avoir des caresses :D

  3. renaud dit :

    Tu avais commandé une amante à l’eau ?

Laisser un commentaire