Tempête

Si vous vous aventurez

Au pays qu’on dit « du vent »

Ne soyez pas étonné

Réputation jamais ne ment.

Ce jour-là, changement d’horaires

Le bateau change de direction

Oubliant l’itinéraire

Pour ne pas risquer perdition.

Au loin, on distingue, fumants,

Des feux,  par Eole attisés.

Deux maisons réduites à néant

Un camping évacué

Des canadairs impuissants…

Notre bateau battu par la houle

Roule, tangue cramponnez-vous

Pour sortir prenez cagoule

La tempête arrache tout.

Pour les bouées évidemment

Cherchez-les avidement

Sont sous le lit dans la cabine

Angoisse, rage,

Peur du naufrage.

 

 

 

4 Réponses à “Tempête”

  1. La tempête n’a de maître !,

    très bonne soirée à toi.

    Dernière publication sur Chasseur d'Images Spirituelles : Recevoir de la tendresse

  2. leblogdelpapet dit :

    Francis Chichester avait répondu à un journaliste qui lui demandait s’il aimait la mer :
    - Non, je la crains.

    Dernière publication sur Leblogdelpapet : Jaunes

Laisser un commentaire