Sur le parking

Elle reculait pour s’échapper

D’une case au supermarché

Elle pila juste à mes pieds

Et, souriante de me déclarer

« Je ne veux pas vous écraser

_Ah! Non, madame, s’il vous plaît

Pour vous jeter dans mes bras

Laissez la voiture à l’arrêt

Et sortez d’un bond: je suis là! »

Toute surprise par le propos

Elle rougit comme un feu arrière

Et embrayant tout de go

S’enfuit…( timide ou trop fière?)

Je lui aurais bien récité

Quelques poèmes de mon cru

Mais ça, elle ne pouvait le penser:

Qu’attendre de ce vieux barbu?

Je lui aurais bien exposé

Ma leçon de géographie

Seulement pour la faire rêver…

(Pour les autres, c’est fini!)

 

4 Réponses à “Sur le parking”

  1. julie dit :

    :)
    Oh par King coquin d’extra doux poète… toujours l’esprit alerte :)
    Douce soirée Gérard. Bisous.

  2. renaud dit :

    Pour exposer à cette jeunette une leçon de géographie il convient d’abord de
    raconter une histoire…

Répondre à julie Annuler la réponse.