Elles descendaient de la montagne

Je remplissais des sacs de foin.

Je les voyais venir de loin:

Trois jolies randonneuses, trois…

« Trois déesses qui viennent à moi!

Elles sourirent amusées

_ Mais bien sûr, à n’en pas douter!

_ Voulez-vous une leçon

De géographie bizarre…

Non! Pas entre les sacs, non!

Ce serait trop osé! Gare! »

Et me voilà à conter

Une histoire à ma façon,

Puis, même à leur déclamer

Quelques vers de ma composition.

Elles partirent souriantes

Moi, je me sentais fringant,

Mais quand on frise les octante

Mieux vaut se montrer prudent!

 

4 Réponses à “Elles descendaient de la montagne”

  1. renaud dit :

    Tu as raison il faut se ménager.Il serait dommage de rester sur la paille, cela ferait tout un foin…

  2. Mireille dit :

    Ne fais pas ton modeste, on se doute bien qu’elles sont parties…éblouies