La pauvre école publique 9* les rigidités cadavériques

Elle a changé, l’école publique,

Comme a changé la société.

Elle incarne encore la République,

Toujours, toujours renouvelée.

Ce qu’elle a lâché avec les ans,

Comme des branches sèches,

Ressurgit de temps en temps

Dans quelques têtes revêches

De vieillards chenus ou séniles

Qui aimeraient tout effacer,

Revenir presqu’à l’an mil,

Comme si le temps passé

Pouvait un jour revenir,

A leur dix ans, les ramener,

Alors qu’ils sont près de partir.

Oui, les nombreux changements

Qu’a connus l’école publique,

Essor avec Ferry le grand

Avec Blanquer sont pathétiques!

 

 

4 Réponses à “La pauvre école publique 9* les rigidités cadavériques”

  1. Ah quand j’entends ces jeunes loups politiques qui sont pour le retour de l’uniforme à l’école,eux qui n’ont connu l’armée,je me gausse !!,

    très bon dimanche à toi.

    Dernière publication sur Chasseur d'Images Spirituelles : La vérité

  2. eructeuse dit :

    Le saccage est partout, l’école n’y échappe pas…

    Dernière publication sur Victoryne Moqkeuz Eructeuse : Z'ont pô le même Dieu !

Laisser un commentaire