• Accueil
  • > Non classé
  • > La pauvre école publique 8*changement de hiérarchie des matières

La pauvre école publique 8*changement de hiérarchie des matières

Elle en a subi, des changements,

La pauvre école publique,

Depuis Ferry (Jules, le grand)

Jusqu’à Blanquer le pathétique!

Pendant sept à huit décennies

Lire, écrire, calculer,

Telle fut la trilogie,

Et l’orthographe devait régner!

Les règles parfois bien floues

Du début des ans

Mille huit cent

Furent érigées en TOUT surtout

Cinq erreurs et c’était fini

Cinq fautes vous étiez puni!

On ne parlait jamais d’erreur,

Mais de fautes, comme en religion,

Et les conjugaisons (savoir par cœur)

Etaient copiées pour punition.

Honneur à la lecture vocale,

Comme à l’église pour l’épître,

Et à l’analyse grammaticale!

Les unités de système métrique

Kilo, mètre, hectolitre

De surface , mesures agraires,

Avec toutes leurs conversions,

Aux premiers temps primaires,

Devaient être pleine possession…

Tout à coup les mathématiques

Remplacèrent l’arithmétique

On demanda de moderniser

Sans bien savoir où aller….

Le sport, jusque-là, plutôt méprisé,

Devint matière divinisée,

Et les « sciences » enregistrées

Devinrent expériences dirigées.

L’art de dessiner les cartes,

Avec des bâtis constructeurs,

Ne rentra plus dans les chartes:

Vive ronéos ,  duplicateurs !

De l’histoire, les leçons,

Comme au caté

Récitées,

Changèrent tout à coup de son

(Plus d’ennemi héréditaire)

Furent plutôt orientées

Sur collier d’épaules, araires,

Avec quelques dates sacrées…

Vinrent ensuite les instruments

De la société actuelle:

La télévision tenta une greffe nouvelle.

L’informatique bouleversa

Un peu tout: on installa

Des P C que nul ne maitrisait.

Certains voulaient

Des maitres programmateurs,

D’autres voulaient

Des suiveurs de logiciels,

Quelle pagaïe! CIEL!

Malgré toutes ces tornades,

Elle tient encore, bon an mal an,

Essuyant toutes les algarades

L’était solide assurément!

 

 

2 Réponses à “La pauvre école publique 8*changement de hiérarchie des matières”

  1. renaud dit :

    Tu as la rage.Ne prends tout de même pas un coup de sang.Profite de ta retraite
    car l’on pourrait monter au créneau sur trop de choses…

Laisser un commentaire