La pauvre école publique 5*déséquilibres sociétaux

Elle en a subi des changements

La pauvre école publique

Depuis Ferry (Jules, le grand)

Jusqu’à Blanquer le pathétique!

Pour ajouter aux difficultés

De grands malins ont imaginé

De créer l’heure d’été…

Dans les rues, dans les allées

Les enfants presqu’abandonnés

Ont pu à loisir développer

L’audace des actes non réprimés.

Une heure de plus chaque soir

Pour les adultes c’est à voir

Mais cette heure de sommeil en moins

C’est  la fatigue accumulée

Encore  à l’école d’y pallier!

………………………………………………….

Aux enfants de familles stables

Succédèrent petit à petit

Une majorité instable

D’enfants de couples désunis.

Des enfants -rois

Se jouant de l’effroi

Des rivalités entre foyers

Et l’école dut proposer

Des gardes adaptées,

Des week-ends rallongés

Déjà que la société

N’était pas trop équilibrée

Les élèves bien perturbés

Avaient du mal à se concentrer.

…………………………………………………………

A tour de rôle, les politiques

Soi disant pour améliorer

Ont changé les jours libérés

Fini le jeudi catéchique

Mercredi sera mieux placé

D’autant plus que les urbains

Pour leur week-end sacré

Séchaient les samedis matins…

(L’après-midi déjà donné).

Et de même pour les vacances,

Ces moments, hier, aux foins consacrés,

Soi disant pour le bien de l’enfance

On répartit les jours chômés…

Que nul ne dise que le tourisme

Ne fut pour rien dans la chose pensée

On morcela même la France

Pour sur les routes décaler

Les circulations intenses

Le beau repos, vous comprenez!

La gauche choisit la semaine

En continu cinq jours lever

La droite préféra sans gêne

Deux fois deux jours _morcelée _…

 

 

 

 

6 Réponses à “La pauvre école publique 5*déséquilibres sociétaux”

  1. El papet dit :

    Je croyais que la sociologie de l’école n’avait rien de poétique. Je me trompais !

  2. eructeuse dit :

    L’école est devenue ce que le capitalisme en attendait être au service des entreprises !

    Dernière publication sur Victoryne Moqkeuz Eructeuse : A l'école du chiffre

  3. Ah ce que veut l’économie touristique passe avant l’éducation de nos jeunes pousses !!,

    très bonne soirée à toi.

    Dernière publication sur Chasseur d'Images Spirituelles : La valeur de ton pardon

Laisser un commentaire