Souvenir : juste avant le deuxième bac

C’était en 1963… Est-ce fin mai ou début juin?

Je devais passer le second bac incessamment. Me voilà pris d’une fièvre folle, le corps couvert de boutons, de pustules transparentes à ne jamais gratter surtout!

Le médecin du village diagnostique une varicelle… A huit ans, ce n’est généralement pas grave… Mais à 20 c’est autre chose! fiévreux et tout boutonneux, des démangeaisons partout, voyez comme les révisions pouvaient se faire sereinement!

D’autant plus que selon ma bonne habitude, j’attendais le dernier moment…

Bon! quand même, je me débrouille, IL LE FAUT: quand on était normalien, on n’avait pas droit à l’échec, sinon il faudrait rembourser le prix des études et même de la bourse de trousseau…

C’est à ce moment qu’a surgi une autre difficulté: l’éviction scolaire s’appliquait jusqu’à disparition des croûtes… Et l’examen approchait… approchait…

La veille, le médecin signa enfin l’autorisation de participer aux épreuves…

Bon! cette fois ce ne fut pas mention : ce fut seulement rattrapage…

Aujourd’hui quand j’entends qu’on met en cause les vaccinations, je sens les poils sur mon dos qui se hérissent: ils sont inconscients!

2 Réponses à “Souvenir : juste avant le deuxième bac”

  1. eructeuse dit :

    Deux bacs, je ne savais pas… merci pour ce partage… Ta conclusion est approuvée ! Bises !

    Dernière publication sur Victoryne Moqkeuz Eructeuse : TOUT EST DIT

Laisser un commentaire