Comment va le monde

C’est un morceau de bravoure que nous a servi l’actrice.

Une revue de tous les jeux de mots possibles, dans une discussion visiblement tenue par une personne handicapée mentale (un clown?) à vous mettre mal à l’aise.

Déformation des mots, contresens… mots savants écorchés…

Une concentration était absolument nécessaire pour suivre…

Heureusement, le texte a été imprimé… Les élèves de première S venus en groupe auront tout le temps de disséquer les phrases pour en tirer la substantifique moelle.

 

 

 

 

« Une entreprise de démolition »

Voici comment Marc Favreau expliquait sa démarche dans le journal Le Devoir en janvier 1973 : « Le langage de Sol est enfantin, il déforme les mots, il prend des mots pour d’autres, il se sert des contresens. Il n’y a pas de recette, j’y vais à l’instinct quand je fais travailler ce personnage. Verbalement, c’est une entreprise de démolition et en même temps de poétisation. Sol fait la chasse à l’hippodrome, se sert d’un frigiditateur… Rien chez lui n’est normal ». Marc Faveau est décédé en 2005 à l’âge de 76 ans.

Laisser un commentaire