Inutiles…

En procession, elles défilent,

Psalmodiant les litanies,

Les yeux baissés, inutiles,

Sûres d’avoir été bénies.

 

Un curé, porteur de robe,

Placé derrière le troupeau,

D’un regard de Maître englobe

Les novices, cherchant défaut.

 

En procession, elles défilent,

Psalmodiant les litanies,

Les yeux baissés, inutiles,

Sûres d’avoir été bénies.

 

Un psaume latin ponctue

Du chapelet, le renouveau:

Du repas, le substitut,

C’est la prière, tard et tôt.

 

En procession, elles défilent,

Psalmodiant les litanies,

Les yeux baissés, inutiles,

Sûres d’avoir été bénies.

 

Les yeux baissés ne voient même

Pas la fleur, pas le bourgeon:

C’est la période du carême,

De la mortification.

 

En procession, elles défilent,

Psalmodiant les litanies,

Les yeux baissés, inutiles,

Sûres d’avoir été bénies.

 

Paraît que pour être sauvé,

A ces rites, faut se plier.

En réponse, j’ai chanté

Un hymne résolument athée…

 

 

4 Réponses à “Inutiles…”

  1. julie dit :

    Cooooquin…. quel est donc cet hymen ? :D
    Bonne semaine poète, reste au chaud !
    Bisous doux.

  2. leblogdelpapet dit :

    Faut aussi prendre ses distances avec la preuve par l’hymen!

    Dernière publication sur Leblogdelpapet : Divers haïkus vermotiques en juillet 2019

Laisser un commentaire