Premiers de cordée

Dans l’histoire de la montagne,

Pas rare que les premiers de cordée,

Emportés par la rage de gagne

Laissent en plan les derniers…

Grimpent sans se retourner:

Les autres n’ont qu’à se débrouiller!

Au retour on racontera,

Que c’était la seule façon de se sauver…

C’est aux secours qu’incombera

De prendre des risques insensés.

Les dangers, le flirt avec l’abyme,

Ce sont eux qui l’ont choisi

Pourquoi en ressort ultime

Les absoudre de leur folie?

Pourquoi reporter sur les secours

Les reproches qu’ils encourent?

 

 

4 Réponses à “Premiers de cordée”

  1. julie dit :

    Par vanité, poète, voila pourquoi !
    Doux dimanche Gérard. Bisous.

  2. Mireille dit :

    Absolument d’accord avec toi, Gérard!

Laisser un commentaire