Semaine de cinéma allemand:1)Lou Andréas Salomé (film)

 

Synopsis et détails

Lou Andreas-Salomé, égérie intellectuelle, romancière et psychanalyste, décide d’écrire ses mémoires…
Elle retrace sa jeunesse parmi la communauté allemande de Saint-Pétersbourg, marquée par le vœu de poursuivre une vie intellectuelle et la certitude que le sexe, donc le mariage, place les femmes dans un rôle subordonné. Elle évoque ses relations mouvementées avec Nietzsche et Freud et la passion qui l’a unie à Rilke. Tous ses souvenirs révèlent une vie marquée par le conflit entre autonomie et intimité, et le désir de vivre sa liberté au lieu de seulement la prêcher comme ses confrères…

 

C’est un film documentaire construit de façon subtile.

Sentant venir le calvaire prévu par les nazis au pouvoir,  une vieille dame presqu’aveugle,

disciple de Sigmund Freud,  feuillette des cartes postales et raconte son passé.

Son adolescence rebelle, refusant confirmation.

Ses relations équivoques avec un pasteur passionné par Spinoza.

Elle fréquenta le poète RILKE, le philosophe Nietsche , apprit la psychanalyse,

s’y adonna à son tour.

Film qui sort des habitudes pour une personne hors du commun…

4 Réponses à “Semaine de cinéma allemand:1)Lou Andréas Salomé (film)”

  1. julie dit :

    Il y a(vait) des femmes avec des c……. au cul qui sont pas forcement celles de leurs maris :D
    Désolée poète d’être si vulgaire… et merci pour la découverte de cette brave femme et le résumé du film, la bande d’annonce attise ma curiosité !
    Douce journée Gérard. Bisous.

  2. leblogdelpapet dit :

    Je suis grand lecteur des bouquins de Irvin Yalom et ai été vraiment passionné par « Et Nietzsche a pleuré » et « Le problème Spinoza ». Rilke est une source d’inspiration inépuisable.
    Je ne peux qu’aller voir ce film !

    Dernière publication sur Leblogdelpapet : Divers haïkus vermotiques en juillet 2019

Laisser un commentaire