La roche du loup

Au-dessus de ma maison

Formant comme un promontoire

Un rocher grenu, quelle histoire!

Me faisait perdre la raison.

C’est là que, aux temps anciens

Posté le cul sur la pierre

Le loup appelait les siens

Pour aller chasser dans les terres.

Pendant des dizaines d’années

La bête avait disparu

On pouvait bien s’égailler,

La paix enfin parvenue…

C’était merveilleux vraiment…

Mais grâce à des inconscients,

Des dogmatiques écolos

Le loup, hélas! Est revenu

Protégé par les bobos

Le loup, hélas! Est revenu

Maudits soient ces ostrogoths!

8 Réponses à “La roche du loup”

  1. julie dit :

    Tu ose-trop(my goths :) moi, j’aime bien les loups… autant que les (bons) humains ! que cela ne vous déplaise :) Réfléchie :D mon tout gentil poète… sans « son » méchant loup, que deviendrait le Chaperon Rouge et même les grandes filles en manque de frisson ? :D :D
    Allez, merci de partager… bisous bo(n)bo(n) :)

  2. En la juste évolution chacun trouve sa place,l’harmonie appelle à sa cause l’humain et l’animal,combien de temps avant cette évidence quand subsistent tant d’ancestrales souffrances,

    très bon dimanche à toi.

    Dernière publication sur chasseur d'images spirituelles : Les mots de la vieille âme

  3. Mireille girot dit :

    Loup y es-tu ?

  4. eructeuse dit :

    La pause est finie j’ai bien fait de passer bisous

    Dernière publication sur Victoryne Moqkeuz Eructeuse : Allô les pompiers

  5. jaclyn dit :

    Certains loups sont sûrement plus gentils que d’autres en tout cas

    Dernière publication sur Pas de nouvelles bonnes nouvelles : Une secrétaire en péril (Episode 40: Autour du monde)

Laisser un commentaire