La nuit…

Dans une maison de campagne

Le soir, on entend des bruits

Malheur si la peur vous gagne

Vous ne vivrez pas ici!

Frôlements d’ailes suspect

Ce sont des chauves-souris

Qui volettent à souhait

Pour se nourrir dans la nuit.

Le grand duc dans le grenier

Marche d’un pas assuré

Il fait la chasse aux mulots

Près du tonneau rassemblés,

Avides de grains de blé

Echappés du petit silo.

Ils courent, dansent, circulent

Et la chouette qui ulule

Voudrait bien les attraper.

Le bois même se met à craquer!

Si vous écoutez les bruits

Vous ne dormez pas de la nuit!

14 Réponses à “La nuit…”

  1. julie dit :

    C’est super pour se marrer, tu doit faire de chambres d’hôtes, mon poète :)
    Passe un agréable dimanche. Bisous angoissants.

  2. mireille girot dit :

    Juste ce que jaime ,comme maison et comme poeme.Merci Gerard

  3. Tout est si véritable en campagne !,
    très bon dimanche à toi.

    Dernière publication sur chasseur d'images spirituelles : Les prisonniers du regret

  4. jean-louis dit :

    Souvenir. souvenir, souvenir.
    Avant les moissonneuses batteuses.
    Ces grosses machines faisant toute la moisson d’un seul passage.
    Battage compris.
    Le blé était récolté plante entière en juillet aout.
    Entreposé dans les fermes et battu entre octobre en novembre.
    Les rats étaient content de cette manière de faire.
    Non seulement ils se nourissait bien mais encore faisait des réserve pour l’hiver proffitant de l’éspace libre entre plafond du red chaussée et planché de l’étage.
    Et ils n’était pas silencieux

    Dernière publication sur jlc1552trey : Du Bodensee au Rhenfall

  5. leblogdelpapet dit :

    Ton poème m’évoque souvenirs d’une maison en Bretagne…

    Dernière publication sur Leblogdelpapet : Maman, j’ai vraiment besoin de vacances

  6. C est 1000 fois plus plaisant que les grincements de sommier des locataires de l’étage du dessus, que les aboiements du chien esseulé de l’appart de droite, que les portes qui claquent du voisin de gauche et du tintamarre métallrock de ceux d’en face !!!!
    Quotidien des pauvres citadins !!!!!!!

    Dernière publication sur chroniques variées : Lettre ouverte à Madame la Mort

    • 010446g dit :

      Je comprends!
      J’ai le souvenir, en HLM, dans les années 60, de ce gamin qui , la nuit , avait l’habitude de « se bercer »… On entendait rouler le lit d’un côté à l’autre de la « ruelle » toute la nuit!

Laisser un commentaire