il suffit d’une semaine

Il suffit d’une semaine
Et les voilà toutes à la peine!
Je ne parle pas des déesses
Qui de leur œil me font caresse…
Mais bien de toutes mes fleurs
A qui pourtant de grand cœur
J’avais mis des compte-gouttes…
Au retour, elles penchaient toutes!
Ce n’était pas l’orage
Qui pouvait les consoler
Sur leur âme pesait nuage
Je ne pouvais leur parler.
J’ai souffert toute la semaine
A pleurniché la verveine
Pourquoi tu n’étais pas là?
Demandait le surfinia
Seuls les lys asiatiques
Toisaient d’un air sarcastique
Les pleureuses demoiselles
Epanouis dans leur coupelle…
Bon ça va, mes jolies compagnes
Ce soir douche de campagne
Bain de pieds, peeling caresse
Car je vois que le temps presse.

10 Réponses à “il suffit d’une semaine”

  1. mireille girot dit :

    Bref, toutes tes déesses effondrées sont mois importantes que tes fleurs !!! Soit!!
    Tant pis pour toi si nous changeons de gourou ;)

  2. Le langage des fleurs nous souffle les mots du bonheur,

    très bonne journée à toi.

    Dernière publication sur Chasseur d'Images Spirituelles : Etre soi

  3. julie dit :

    Mon tout gentil bichonneur de poète, les deux règnes végétal et animal :) se réjouissent de ton retour ! Douce semaine Gérard, avec des orages en vue… tu auras tout le temps à nous raconter la tienne passée ;) Doux bisous.

  4. eructeuse dit :

    Longue semaine mais j’ai su patienter oh bien sûr je suis passée une fois… Enfin tout arrive à qui sait attendre… le jour et la nuit… Bises fleuries !( traduction de Bougresse ; youpi !)

    Dernière publication sur Victoryne Moqkeuz Eructeuse : FRACTURE ENERGENIQUE

Laisser un commentaire