Justin

Il était une fois, un vieil homme nommé Justin.
Justin avait connu trois guerres mondiales.
Il avait travaillé et gagné beaucoup d’argent en vendant ses récoltes et ses animaux gras. L’âge arrivant, il s’était retiré dans une bicoque sans luxe, mais confortable. Un de ses principaux passe-temps était de regarder les passants sur le chemin qui bordait sa maison. Il échangeait un mot par-ci, un mot par-là, parlait du temps et des récoltes.
Un matin de beau temps, il vit passer un cirque.
Un cirque au village, voilà qui est surprenant, pensa-t-il. Il était courageux ce matin-là, pas trop  recru de rhumatismes, il  décida donc d’aller voir sur la place. Le chapiteau dressé, les animaux en cage allaient bien le distraire pendant une heure ou deux…
Comme il passait près de la cage du lion, il entendit une voix caverneuse qui l’interpelait… Justin se retourna, il ne vit personne: la place était  déserte, les herbivores n’étaient même pas sortis des cages, encore…
Justin se dit que l’âge lui jouait un mauvais tour… Il secoua la tête et avança d’un pas…
« JUSTIN!! » son coeur sursauta: quel était l’abruti qui cherchait à le surprendre? Il regarda partout et ne vit toujours rien.
Il devait bien y avoir une explication!
Après tout ce qu’il avait connu, les voix qui viennent de l’au-delà, il savait bien que c’était de l’arnaque, que la fameuse pucelle de Domrémy avait inventé son histoire pour  méduser le bon peuple et que si elle avait reconnu son roi parmi d’autres seigneurs, c’était seulement parce qu’enfant, il avait joué avec elle. Toutes ces histoires avaient des explications, et ce ne serait pas lui  le pigeon de ce genre de farce… »JUSTIN!!! »  « JUSTIN !!! Ecoute-moi!!! » Justin secoua la tête décidément, on l’appelait bien… Mais qui? Il fouilla du regard les moindres recoins, fit le tour des camions, l’appel continuait à retentir dans sa tête… Constatant qu’il diminuait lorsqu’il s’éloignait du lion, il revint devant le fauve… « JUSTIN! n’aie pas peur! écoute-moi! » Bon dieu! Le lion parlait!  Justin se gratta la tête, il se pinça le bras, il sentit tout à coup de l’humidité dans la jambe de son pantalon. C’était une histoire à dormir debout! A se frotter les yeux d’incrédulité… Le fauve restait calme dans sa cage, mais il parlait! Justin s’entendit demander: « Qu’est-ce qui m’arrive? Je crois entendre une bête parler, maintenant?
_ Et tu as bien raison, Justin! Puisque tu es le premier du village à me rendre visite, je vais te confier un secret: demain, ici, la terre tremblera, le clocher de l’église s’écroulera et un énorme rocher déboulera de la montagne. »
Justin avait bien entendu parler de ces prédictions qu’avaient reçues ici et là et même pas très loin, à LA SALETTE , des enfants innocents, mais elles étaient sans doute des hallucinations… Justin ne croyait pas aux apparitions… Lui, Justin ne se serait pas laissé berner par un phénomène aussi étrange!  Sûr que quelqu’un, caché, peut-être dans un faux plancher cherchait à le tromper…
 Quand même, malgré toute sa sagesse, il avait eu une belle émotion!
Justin rentra chez lui, un peu inquiet malgré tout: si c’était cela devenir gâteux, entendre des animaux parler… Il avait du mourron à se faire! Et puis que dirait-on de lui au village?  D’ici que le Maire décide de le faire enfermer…
Toute la journée, il resta en suspens, à la recherche de la moindre parcelle de déraison…
Il regarda le clocher, de loin. Le coq trônait conquérant au sommet d’une flèche frêle.
Il inspecta la montagne: juste au droit de sa maison, il y avait ce rocher suspendu à la pente, posé là depuis des millénaires… Jusqu’au soir, Justin se sentit mal à l’aise… Il eut de plus en plus l’impression d’avoir du mal à respirer… Le soir tombait quand, n’y tenant plus, il appela les pompiers.
Hospitalisé d’urgence, Justin ne sut pas, le lendemain que la terre avait tremblé et que sa maison n’était qu’un tas de ruines pulvérisé par un rocher.

4 Réponses à “Justin”

  1. mireille girot dit :

    Tu t’es surpassé! Quelle émotion à cette lecture ! Un très beau cadeau pour tes lecteurs. Merci Gérard

    • 010446g dit :

      Chut! c’était un devoir (?) « hors sujet »!
      Reclassé ici!
      Et puis ça me donnait l’occasion de dire des choses qui vont à l’encontre des croyances…
      Bisous.

  2. julie dit :

    Et alors mon poète, les assurances ont remboursé Justin ? :)
    Une histoire incroyable, on se demande si elle est vraie, tellement on te croirait !
    Merci Gérard pour ce partage, il faut du temps pour écrire… merci encore ;) Passe une agréable journée et hydrate toi, va faire très chaud :)
    Bisous brumisateurs.

    • 010446g dit :

      Julie! L’histoire commence par « il était une fois »… C’est donc une vraie histoire à ne pas croire.
      Mais j’ai bien pensé à tous ceux, ces dernières années qui ont vu des éboulements écraser les routes et les maisons.
      Bisous, Julie! bonne journée à toi!

Répondre à julie Annuler la réponse.