Montée des marches et critiques jalouses

1
En robe rouge
Sur tapis rouge,
Son père jadis, sur le terrain,
Nous enchantait le destin…
N’en déplaise aux oies qui cacardent,
Dans leur jalousie effrénée,
Le monde entier la regarde,
Bouche bée,
Epoustouflé par sa beauté,
Avec des yeux énamourés.
Elle passe…
 
2
En robe noire, écharpe rose,
Sans un instant prendre la pose
(Il y a des gens qu’elle agace…)
Tant pis si les crapauds coassent,
Crachent leur bave venimeuse,
Pleine de haine sulfureuse!
Elle passe…
Ils peuvent bien râler encore
Elle est accompagnée d’Al Gore.

13 Réponses à “Montée des marches et critiques jalouses”

  1. eructeuse dit :

    Qui ? Je ne suis pas le festival ? Bisous !

    Dernière publication sur Victoryne Moqkeuz Eructeuse : VICTOIRE CONTRE LE NAZISME

  2. julie dit :

    Pffff… tu ne ma même pas remarquée :D
    Hommage Royal, mais qui est la deuxième prétendante de mon poète ? :)
    Bonne journée Gérard. Je file au festival de cane(ton)s, dans mon marais.
    Bisous estivaux.

  3. PARADISALIA dit :

    Si critique il y a, c’est qu’au moins elle a eu un regard une fois…

  4. Ah si elle avait été élue en 2007 au lieu du maître escroc !!,

    très bonne journée à toi.

    Dernière publication sur Chasseur d'Images Spirituelles : Le festival

  5. El papet dit :

    « Les oies qui cacardent », la phrase me met en joie!

  6. jullia dit :

    Apparence, tout n’est qu’apparence :evil:
    Et pendant ce temps là comment va le monde :?:
    mais il faut bien un peu de rêve ;)
    Bisous du sud.

    Dernière publication sur C'est chez moi! : Au revoir...

    • 010446g dit :

      C’est vrai que c’est la parade, mais derrière, il y a toute une économie , plein d’emplois souvent mal payés, mais des emplois tout de même
      Bisous du Dauphiné

Laisser un commentaire