Souvenir…

Un jour, j’avais alors douze ans
Mon aïeul, père de maman
Me dit « j’ai déjà soixante quinze ans,
Trop tard pour faucher, maintenant,
Tiens, prends ma daille, elle est à toi
Bien enchaplée, c’est toi son roi »
Gonflé par la promotion
Je suis parti, gai comme pinson
Ne me suis pas mis dans la couvrée*   *l’équipe de faucheurs
Fallait apprendre à »seyer… »**           ** faucher
Quand ma faux, je décroche,
Je suis l’homme qu’il a consacré,
Prêt à abattre de proche en proche
Tout le foin de la contrée.
Fi des faucheuses, des tracteurs
Des botteleuses, des chargeurs.
Avec daille, fourche et râteau
J’ai vraiment tout ce qu’il faut!

EUH!…. je suis dans ma soixante quinzième année…

9 Réponses à “Souvenir…”

  1. eructeuse dit :

     » Je suis l’homme qu’il a consacré » mes yeux embués lisent tes magnifiques récits jour après jour, mémoire d’un homme généreux…Total respect !

    Dernière publication sur Victoryne Moqkeuz Eructeuse : VICTOIRE CONTRE LE NAZISME

  2. julie dit :

    Mon toujours jeune et généreux Gérard que le travail à façonné grand poète si si) ;) Fais bosser des jeunes du même âge aujourd’hui, on va te traiter limite d’esclavagiste !
    Je me retrouve bien ici, à dix ans déjà, on remplaçait nos parants aux champs durant les trois mois des vacances d’été… et on était HEUREUX de se retrouver avec d’autres enfants et certains parants de bosser et casser la croute ensemble… MERCI pour ce touchant partage !!!!!!!
    Allez, le soleil s’installe… moi aussi, dans mon hamac :D
    Doux dimanche mon gentil Gérard ! 75 bisous… à renouveler à l’infini :)

  3. PARADISALIA dit :

    Comme quoi, travailler à la faux conserve !!! 75 ans, mais toujours bien agile avec les mots !!! Bises

  4. eructeuse dit :

    Tu es né en mai charmant poète !plein de bisous et de cerises !

    Dernière publication sur Victoryne Moqkeuz Eructeuse : VICTOIRE CONTRE LE NAZISME

Laisser un commentaire