Confiance en la police?…?

C’était un pauvre gosse,

Légèrement simplet

Qui roulait sa bosse:

Des timbres, il en cherchait.

Parmi les détritus

Négligemment jetés,

Comme un pauvre nimbus

Il pensait en trouver.

Deux enfants massacrés,

Sous des pierres féroces,

Lui furent reprochés:

C’est sûr un crime atroce…

« Avoue que c’est bien toi,

Lui dirent les poulets,

Tu rentreras chez toi »

Et lui, pauvre benêt,

Confiant dans la police,

Finit par avouer:

Il était au supplice.

Il dit que c’était lui,

Pour leur faire plaisir,

Il dit que c’était lui,

Car il voulait partir.

Avec acharnement,

Quitte à troubler les faits,

On s’attacha vraiment,

A rendre l’histoire vraie.

Il eut beau hurler

Qu’il était innocent,

Il eut beau affirmer

N’avoir pas tué les enfants…

Au besoin on tordit

Les reconstitutions

La police croit-on

Protège…On le dit…

 

Il fut donc à quinze ans

Condamné à perpète

Il apprit à quinze ans:

Croire la police, c’est bête.

 

 

8 Réponses à “Confiance en la police?…?”

  1. Quelle folle histoire,des vies brisées par un fou alors de passage,

    très bonne soirée à toi.

    Dernière publication sur Chasseur d'Images Spirituelles : L'espérance

  2. jullia dit :

    Il n’était pas si limité, c’était un grand timide qui ne savait rien de la vie :twisted:
    Mais la vie l’a rattrapé depuis :mad:
    Pauvre Patrick,il ne possédait que la beauté intérieure,celle que l’on ne voit pas si l’on regarde trop vite :mrgreen:
    Bisous du sud.

    Dernière publication sur C'est chez moi! : Au revoir...

  3. julie dit :

    C’est moche »espérons » que ce fut un acte de grave erreur et non délibéré :(
    Connais pas cette histoire, c’est d’aujourd’hui ?
    Douce journée Gérard. Bisous.

Répondre à chasseurdimagesspirituelles Annuler la réponse.