Taille d’osier…

Sur le monticule Epinousa

Je suis monté ce matin là

Jour que l’on dit d’annonciation

De travailler interdiction

Sanction? sanction? Quelle sanction?

J’ai taillé mes armariniers

Mais je ne suis pas Pierre Combet

Pas de remarques de ma moitié

Et mes osiers point ne saignaient.

Pourtant, j’avais bien espéré

Voir une vierge me chapitrer:

Dans la vigueur du printemps

La sève qui monte partout aidant

Je lui aurais volontiers

Par  les caresses appropriées

Fait découvrir la volupté.

8 Réponses à “Taille d’osier…”

  1. jullia dit :

    Tu es bien sensuel ce matin ;)
    Puisses tu trouver de quoi calmer ta « vigueur » dominicale :lol:
    Bisous du sud ensoleillé :P

    Dernière publication sur C'est chez moi! : Au revoir...

  2. Point d’instant interdit pour honorer belle nature de nos plus précieux soins,

    très bon dimanche à toi.

    Dernière publication sur Chasseur d'Images Spirituelles : Etre soi

  3. julie dit :

    Pas de main au panier, mon coquin poète :)
    Douce soirée Gérard. Bisous.

  4. PARADISALIA dit :

    Toi alors, tu as le verbe bien imagé !!! Bises

Laisser un commentaire