La fin de l’humanité

Je suis souvent surpris

De la grande ignorance

Dont certains, pleins de mépris

Font preuve dans leur outrance.

Qui n’a jamais vécu dans une ferme

Devrait bien  se méfier,

En parlant, des termes

Qu’il ne connaît  qu’à moitié.

A vouloir bousculer à tout prix

L’ordre millénaire établi:

Au nom de l’anthropomorphisme

Bienvenue aux bêtes sauvages

Sus aux pratiques d’élevage!

N’en déplaise aux antispécismes

C’est la fin de l’humanité

Le néant pour l’éternité

4 Réponses à “La fin de l’humanité”

  1. julie dit :

    Tu crois poète ? Tu dois avoir raison.
    Doce journée. Bisou trop morphinisme.

  2. 010446g dit :

    je CRAINS surtout!
    Bisous humains

  3. Comprendra-t-il cet être appelé Homme qu’il fut animal,qu’il doit tant à ce végétal,que ce corps support de ses pensées trouve refuge et confort en ce minéral,

    très bonne soirée à toi.

    Dernière publication sur Chasseur d'Images Spirituelles : Ne perdons davantage notre temps

Répondre à chasseurdimagesspirituelles Annuler la réponse.