Matin de rentrée

Sous le ciel bleu lumineux

Les arbres tendent leurs bras

Valeureux

 

Le pays ne paraît pas

Inquiet: clochers joyeux

Pas de glas

 

 

Dans le fond de la vallée

Des chiens suivent un sanglier

Solitaire

 

Un car de transport scolaire

Se gare devant l’école

Pigeon vole!

 

Et un tracteur agricole

Tourne en rond dans le champ

Infiniment

6 Réponses à “Matin de rentrée”

  1. eructeuse dit :

    Douceur de vivre…

    Dernière publication sur Victoryne Moqkeuz Eructeuse : FRACTURE ENERGENIQUE

  2. julie dit :

    Dans la forêt cha(t)peron rouge guette
    Chaque matin sortie de gentil poète
    Lui offrir rimes c(r)oquettes ! :D ;)

    Merci Gérard, tes publication mettent de la baume au coeur et le sourire au visage. Bisous.

  3. leblogdelpapet dit :

    J’ai eu envie d’aller chercher sur le net un truc sur la littérature minimaliste. J’ai trouvé cela
    « Inscrite dans le paradoxe d’une poétique qui cherche à éviter l’esthétique, la littérature minimaliste reformule le sens de la réalité d’une manière qui oblige à revoir les évidences les mieux établies. Sous l’apparence de la simplicité, cette écriture se démarque par une concision qui, à la place du profond, exerce un effet décisif sur de nombreux aspects de la représentation. La conscience morale qui la nourrit tient à distance la norme juridique et la convention sociale pour laisser le lecteur, en dehors de ces contraintes et de ces illusions, face à la fragilité de la praxis ».
    De la simplicité comme mode d’emploi. Le minimalisme en littérature québécoise – Janusz Przychodzen.

    Amusant, non ?

    Aucune « praxis » du commentaire littéraire ne vaudra jamais trois de tes lignes !

    Dernière publication sur Leblogdelpapet : Divers haïkus vermotiques en juillet 2019

Laisser un commentaire