• Accueil
  • > Archives pour décembre 2016

Archive pour décembre 2016

Comme un diable sortant de sa boite

Mercredi 14 décembre 2016

Elle est arrivée sur le grand parking

S’est garée hors des cases valides

En laissant tourner son moteur à vide

S’est projetée comme boxeur sur ring.

Croyais pourtant ne point la gêner

Sait-on jamais ce qui peut se passer?

Je m’écartai par prudence…

L’avait l’air si décidé…

N’aime pas trop la violence,

Pas envie de dégainer…

Elle cherchait un atelier.

Ne connaissais point:

Suis pas du quartier!

L’est repartie en coup de poing

En faisant vrombir sa voiture

Je ne la reverrai point

Trop agitée pour l’aventure!

Dans la courtine

Mardi 13 décembre 2016

Nous étions très en avance

Pour le spectacle de danse.

Trois personnes seulement

Erraient là négligemment

Une splendide déesse

Avec des yeux à se pâmer

Près de son père se presse

Quelque peu intimidée…

« Eh! Bien! Jolie petite fille

Dis-moi bonjour, je te présenterai

Les petits garçons de ma famille

De bons partis ce sera vrai!

Mais en attendant si tu veux

Je veux bien te raconter

Une petite histoire ou deux

Quant à toi, tu vas chanter

Une de ces jolies comptines

Que ta maîtresse t’a enseignées »

C’est ainsi dans la courtine

Que le spectacle fut déplacé

Jusqu’au moment ou la foule

Arriva comme une houle.

Dans la pharmacie

Lundi 12 décembre 2016

Elles étaient accroupies,

Ces gentes demoiselles,

Dans la pharmacie

A scruter des babioles,

Des produits de beauté

Dont elles n’avaient besoin:

Elles avaient la santé

Et laides n’étaient point.

« Surtout ne bougez pas

Vous me faites rêver

Que vous êtes à mes pieds

J’en plane d’en l’au-delà! »

Surprises par l’assaut

Elles me lancent un sourire

Qui au coeur me fait chaud

Et pour combler le pire,

Je déclame aussitôt

Avec toute tendresse,

Mon hymne à la jeunesse

Rencontre

Dimanche 11 décembre 2016

Ses yeux scrutaient partout

J’arrivais auprès d’elle

Ne cherchez plus du tout

Je suis là Mademoiselle.

Son rire sonna clair

Et sans en avoir l’air

Rosit

 

Je la trouvai plus loin

Avec un petit garçon

Voyez ce n’était point

Pour vous mon attention!

L’enfant tendit ses bras

En sourdine,

Je lui chantai comptine.

Il se souviendra

De « Lui »

Combat politique

Samedi 10 décembre 2016

Au combat politique

Il y a des gladiateurs

Des gens qui sans panique

Savent frapper au coeur.

Il y a des boeufs placides

Qui avancent sans peur

Au combat régicide

En suivant leurs valeurs

Il ya des excités,

Ce sont mouches de coche

Qui veulent tout forcer

Même si ça fait moche.

Agitation urbaine

Vendredi 9 décembre 2016

Un très vieux monsieur sur sa canne penché

D’un air hésitant entre dans le café.

Une belle infirmière va d’un pas presser

Entrer dans l’immeuble, l’air préoccupé.

Deux jeunes garçons, riant, chahutant

Se prennent peut-être pour des Mohicans.

Une pharmacienne portant un carton

Ouvre la portière d’un petit fourgon.

Une mère de famille avec trois petits

Sort une poussette de la boulangerie.

Une vieille dame, visage renfrogné

Traverse la chaussée, avec son panier.

Et moi je suis là

Dans le coin de rue

Etranger à ça

Un peu comme intrus.

Suffoqué!

Mercredi 7 décembre 2016

Il m’arrive parfois

Quand je vois

Une fée

Qui arrive vers moi

D’un bon pas

Décidé

D’ouvrir grand mes bras

Inviter,

Espérer…

 

Sur passage clouté

Je m’étais

Arrêté

Sa voiture arrivait

Toute prête

A stopper

Elle me souriait

Et moi , bête

J’ouvrais

En croix mes bras…

 

Se gara

Descendit…

Et me dit avec foi:

« Que Dieu soit avec toi »

!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Matin de décembre

Mercredi 7 décembre 2016

le temps est clair, le sol gelé

Les cloches sonnent

A toute volée

 

On les entend d’un bourg à l’autre

Que Dieu pardonne

Nos patenôtres

 

A la mission des intégristes

Le déjeuner

Sera bien triste

 

Car le Messie en attendant

Il faut jeûner:

Temps de l’avent

POURQUOI?

Mardi 6 décembre 2016

Z’ont pourtant encore de l’herbe

Ces gourmands

Jamais contents

Qui réclament d’un ton acerbe

Quand dormir

Dormir dormir

Je veux conjuguer le verbe!

 

Les buissons de ronces vertes

Dont ils font

A déraison

Un délice à bouche ouverte

Y a  foison

Foison, foison

Mais c’est une carotte offerte…

Qu’ils exigent à déraison!

 

Les contes d’Offmann

Mardi 6 décembre 2016

C’est un magnifique spectacle auquel nous avons eu droit La compagnie « envolées lyriques » présentait « Les contes d’Offmann »  au centre culturel « Le Diapason »à St Marcellin.

Transportés dans le film d’agonie d’un homme qui n’a cessé d’aimer sous différentes apparences la même Muse…

L’ingéniosité des décors qui, avec peu d’éléments se transformaient totalement, m’a particulièrement intéressé.

1234