• Accueil
  • > Archives pour décembre 2016

Archive pour décembre 2016

HOLA GAMIN!

Jeudi 22 décembre 2016

Hola! gamin Macron!

Pose ton biberon!

Ton acné juvénile

Est à peine passé

Ton ambition débile

Est trop prématurée.

 

Tu voudrais accoucher

Avant de concevoir

Utiliser le semoir

Avant de labourer!

Pour que la plante pousse

Il lui faut un terroir

Et tu n’es que la gousse

Qui germe dans le noir

Après le spectacle

Mercredi 21 décembre 2016

Elles étaient deux jolies princesses,

Au soir, assises sur un banc,

Echangeant avec gentillesse

Quelques secrets de presqu’enfants.

Elles ne sentaient ni le froid,

Ni que la nuit s’était avancée:

Elles avaient, ma foi,

Tant de secrets à se confier.

C’était après la féérie

Du joli conte de Noël,

Après les feux et les bougies…

Fin du spectacle, place au gel.

J’errais la place, s’était vidée,

Je n’avais pas envie de rentrer.

Allais-je oser m’approcher

Au risque de les effaroucher?

L’une d’elles, d’un air amusé,

Me regardait tournicoter…

« Ah! venez donc nous déclamer

Un poème comme vous aimez,

Cela terminera la journée

Sur un moment qui fait rêver »

Radotage (à propos d’un projet de loi prochain)

Mardi 20 décembre 2016

Méprise de la police près de Carcassonne 27/02/2013

 

Il suffit donc d’avoir une voiture « ressemblant » à celle que la police recherche, que son immatriculation « soit proche » de celle du véhicule en question, pour que des individus *qui ne ressemblent pas à des policiers* ouvrent le feu à six reprises parce que vous ne vous êtes pas arrêtée en les voyant ???

Mais quelle est donc la bonne attitude pour une jeune femme si des individus armés cherchent à la faire stopper ??? Sinon appuyer sur le champignon pour leur échapper ???

 

Bon! je vais me faire écharper mais tant pis!

Inspiré par une photo (La philo selon sylvie 18/12:2016)

Mardi 20 décembre 2016

Ah! dites-moi quel fantasme

Sussuré par quel amant

Vous donne autant d’enthousiasme

Vous qui flottez comme vent.

Accrochée à votre nuage

Vous pourriez marcher sur l’eau

Ou venir comme les rois mages

Nous chanter le renouveau.

Dans votre sillage parfumé

Mille amoureux vont vous suivre

Il promet des épopées

Que tous aimeraient bien vivre.

On vous sent prête aux folies

Aux actes, pour nous, insensés

Mais vous êtes si jolie

Qu’on ne peut que vous pardonner.

NON MONSIEUR PEILLON

Lundi 19 décembre 2016

Non monsieur Peillon,

je ne voterai pas pour vous!

Ce n’est pas que je vous trouve .on,

Vous m’étiez plutôt sympathique

Mais votre « refondation »

Etait bien trop idéologique.

Vous avez fui, sitôt la loi votée

_ Vous êtes parti pour Strasbourg

En laissant se dépatouiller

Maires, parents, gamins dans les cours.

Encore si, dans votre fuite,

Vous aviez pour la suite

Apporté à notre pays

Vos lumières  « inouïes »…

Mais vous préférâtes la Suisse

Pour enseigner doctement

Rien en cela qui  puisse

M’inciter à être indulgent.

Dans les files d’attente

Dimanche 18 décembre 2016

Quand j’aperçois un enfant

D’âge de l’école primaire

J’aime ce questionnement:

« Il pleuvait, quel est le temps? »

C’est sûr, la réponse scolaire

Qu’on attendrait:

C’est de l’imparfait

Mais quand j’entends:

« Un mauvais temps »

Là, je me sens tout content.

C’est alors que je propose

Des énigmes en série,

En grammaire ou autres choses

Ou une leçon de géographie.

Souvenirs… de petite enfance

Samedi 17 décembre 2016

Le sucre de guerre

J’ai le souvenir lointain de ce sucre noir que nous utilisions pour notre déjeuner…

Je revois le tas de betteraves, lavées, raclées puis râpées et mises à cuire longtemps, longtemps, tamisées, jusqu’à ce qu’il ne reste qu’un liquide noir sirupeux que nous transvasions dans des pots… Je me rappelle qu’on m’a expliqué, à cette époque, que pour avoir du sucre plus appétissant, il faudrait le traiter à l’aide de « noir animal » une espèce de produit obtenu par calcination d’os d’animaux…

Avertissement à tous mes lecteurs et amis

Vendredi 16 décembre 2016

Il semble que certaine personne malintentionnée contacte les gens que je connais en mon nom…

Il s’agit d’un piratage! Je ne pratique pas les relations « discrètes,  par e-mail » et quoi que ce soit qu’on vous demande, ne répondez pas. MERCI!

Perdu?

Vendredi 16 décembre 2016

En allant jusqu’à Montfalcon,

Dans le brouillard environnant,

Me suis perdu, c’est vraiment …bon

Dans la forêt des Chambarands.

La nuit était pourtant lointaine,

Mais on ne voyait pas les poteaux,

Et les chemins, c’est bien ma veine,

Se ressemblaient comme jumeaux.

J’ai erré, le coeur battant,

En espérant sortir du four,

Au pas, au pas, très lentement,

On ne fait pas, du monde, le tour…

Enfin, dans une éclaircie,

J’ai reconnu une ferme…

Aurais pu rouler à l’infini

Dans un errement sans terme.

Ballon de baudruche

Jeudi 15 décembre 2016
Gonflé de rêves il caracole
Dans les sondages des journaux
Ce gamin qu’on croit encore à l’école
Et qui se voudrait au plus haut.
N’a même jamais été promu
Ni maire, ni conseiller.
N’a même jamais été élu
Une seule fois député.
C’est un petit ballon de baudruche
Rose d’un côté, et bleu de l’autre,
Qui attire toutes les nunuches
Parce que se prend pour un apôtre.
En montant jusqu’à l’horizon
Il se gonfle, gonfle, gonfle
Oui mais voilà, dedans rien de bon,
Même si son moteur ronfle
Quand il crèvera
Rien ne laissera!
1234