Questions d’histoire

Que restera-t-il dans les mémoires
Dans deux mille ans,croyez-vous,
Après le balai de l’histoire
Qui s’emballe à rythme fou?
Clovis porté sur son pavois?
Le fameux soldat exterminé
Pour avoir osé une fois
Contrarier le chef incontesté?
La fameuse Berthe au grand pied
Femme de Pépin le Bref
(Avait-elle usé l’autre pied
Sur son époux, maître et chef?)
L’empereur à barbe fleurie
Que l’on appelait Charlemagne
Qui avait autant conquis
De terres, de pays de cocagne
Et dont la mort fut suivie
Au nom d’on ne sait quels partages
D’assasinats entre amis
Pour accaparer l’héritage?
Est-ce à tâtons sous une bâche
Que l’on a un jour désigné
Un certain Hugues, que je sache
Puisque Capet il s’est nommé?
Et ce Louis neuf sous son chêne
Que certains ont prétendu saint
Mort en croisade quelle peine!
Les temps n’étaient donc pas très sains?
Et la légendaire pucelle
Au milieu de tous ces soldats
Sa mort on ne peut plus cruelle
Qui encore s’en souciera?
Et la multitude de maîtresses
Du meilleur roi que France ait eu
Quel sort l’histoire traîtresse
Leur aura réservé en plus?
Même Gutenberg dans la tourmente
Aura disparu des écrans
Qui parlera de l’épouvante
Pour la planète de ce moment???
Que restera-t-il dans les mémoires
Dans deux mille ans,croyez-vous,
Après le balai de l’histoire
Qui s’emballe à rythme fou?

13 Réponses à “Questions d’histoire”

  1. julie dit :

    Certes, il ne restera pas grand-chose dans les mémoires, mon poète… sauf pour une poignée de gens comme toi…
    Passe une belle semaine et plein de bisous ultra doux, gentil Gérard ;)

  2. leblogdelpapet dit :

    La grande question de nos futurs vestiges donne le vertige !
    Il faudrait peut-être s’arrêter d’escalader comme des forcenés et
    tenter une réponse pérenne après (ou par…) une longue contemplation
    d’un paysage immobile depuis plus de 2000 ans…

    Dernière publication sur Leblogdelpapet : Qu’est-ce que vous voulez que je vous dise ?

  3. Excellente question ……
    L’histoire de la France intéressera t’elle encore ?? Notre Nation existera t’elle encore ???? Seront ils un agglomérat de nations, et notre France en sera t’elle réduite à n’être qu’une petite province d’un ETAT TERRESTRE ??????
    Mes lectures SF du moment doivent m’influencer un tantinet.. Mais ça fait du bien être un peu ailleurs …..
    Bonn journée à toi poète
    Tân

    Dernière publication sur chroniques variées : la nouvelle arche de Noé

  4. renaud dit :

    Gérard
    Il paraît que l’on est véritablement mort que lorsque l’on n’existe plus
    dans la mémoire des autres.
    Moi ce qui m’intéresse c’est d’emporter avec moi la mémoire de ceux et
    celles que j’ai aimés et d’être emporté dans celle de ceux et celles qui m’ont aimé.
    In Memoriam

  5. julie dit :

    Ou est passé mon poète préféré des vivants ? :)
    Douce journée gentil Gérard.
    Bisous pollen. Atchoum !
    :)

  6. 010446g dit :

    @Julie: La journée fut lourde mais agréable, le coucher matinal et le lever tardif… Cela n’entrera pas dans l’histoire du pays. LOL. vive les inhaleurs!
    Bisous tout doux.

  7. 010446g dit :

    @Elpapet: Nos vestiges? Quelques cœurs de centrales noyées sous des couches et des couches de plomb et de béton peut-être…
    BONNE JOURNEE A TOI

  8. 010446g dit :

    @@Tân: terrestre ou UNIVERSEL au sens encore plus large: les choses s’accélèrent!
    bonne journée à toi.

  9. 010446g dit :

    @Renaud: Voilà une excellente devise de vie!
    Allez! bon siècle à venir pour toi!

  10. leblogdelpapet dit :

    L’éternité n’est pas de trop

    Ce que les morts laissent aux vivants..; c’est certes un chagrin inconsolable, mais aussi un surcroît de devoir vivre, d’accomplir la part de vie dont les morts ont dû apparemment se séparer, mais qui reste intacte.

    François Cheng

    Portrait intérieur

    Ce ne sont pas des souvenirs
    qui, en moi, t’entretiennent ;
    tu n’es pas non plus mienne
    par la force d’un beau désir.
    Ce qui te rend présente,
    c’est le détour ardent
    qu’une tendresse lente
    décrit dans mon propre sang.
    Je suis sans besoin
    de te voir apparaître ;
    il m’a suffi de naître
    pour te perdre un peu moins.

    Rainer Maria Rilke

    Dernière publication sur Leblogdelpapet : Qu’est-ce que vous voulez que je vous dise ?

  11. 010446g dit :

    Merci , Elpapet, pour tes citations de grands poètes.
    bonne journée

  12. renaud dit :

    J’espère que tu profites bien.
    Il faut s’éloigner de temps à autre.
    A bientôt.

  13. 010446g dit :

    On essaie en tous cas…

    A bientôt
    Amicalement
    G.P.

Laisser un commentaire