Un parking agité…

Une femme arrivait, en proie à ses soucis.

Comme elle se garait, pressée par une envie,

Elle ouvrit brusquement, d’un geste, sa portière,

Heurtant légèrement la limousine fière

Du voisin de garage qui juste débarquait.

Savoir s’il s’agissait d’une quelconque tire

Là n’est pas l’important, là n’est pas le sujet.

D’un bond le conducteur furieux jusqu’à l’occire

Se jeta sur la dame, les deux poings brandis

« De toncher ma voiture, qui vous rend si hardie ? »

Hurla l’homme agressif à la pauvre étourdie

Voyant de près la scène, des clients abasourdis

Intervinrent à leur tour pour calmer le maudit

Mais l’autre, encore plus fort, fit retentir la place,

Si bien que les vigiles, venus au face à face

Ne pouvant arrêter le hurleur prêt à frapper,

A la gendarmerie se finit l’épopée.    

 

Un quart d’heure plus tard

C’était jour bien bizarre

Et presque au même endroit

Un employé sortant d’encaisser son droit

Trouva son véhicule enrobé de farine.

Nul ne sait auquel il avait tiré la mine

Il eut bien du mal à nettoyer l’engin

Sans devenir Pierrot sous le regard mesquin

Des collègues moqueurs

Et des clients rieurs.

2 Réponses à “Un parking agité…”

  1. ozy dit :

    ha ha étrange ce parking… beaucoup de gens nerveux par chez toi et irascibles
    bises GP

  2. 010446g dit :

    Ma moitié affirme que, dès que j’arrive ici, mon caractère change.
    Je suis très énervé, elle met cela sur le compte de l’atavisme ou… de la quantité d’oxygène…
    bon week end
    bises

Répondre à ozy Annuler la réponse.