Compte à rebours

Est commencé, le compte à rebours

Préparer les paniers des lapins

Suivre les fils du parcours

Des ânes pour aller au bassin.

Déjà là-haut le métayer

A entreposé du foin

Il faut d’urgence le récupérer

Avant que l’orage en fasse foin.

Les jeunes d’ici quelques jours

Débarqueront rue des Clapas

J’ai beau faire vite, je cours

En me traînant, je n’avance pas.

Une poule s’est mise à couver

Dans un nid, il faut l’isoler.

Ma moitié prépare les habits

C’est qu’il en faut à la montagne

Il faut prévoir les outils

Les vacances, ça se gagne.

8 Réponses à “Compte à rebours”

  1. reveuse bleue dit :

    De douces pensees vous accompagnerons
    Bisous transumance

  2. 010446g dit :

    Tu me manqueras fort!
    bisous par milliers pour réserve

  3. julie dit :

    Vas-tu également emporter ton radeau poète ?
    Faites-vous chambres d’hôtes ?
    Pourrais-je louer une l’année prochaine ?
    Cherchez-vous un (une) saisonnier ?
    Belle journée poète. Bisous canicule.
    :)

  4. ozy dit :

    ah …. çà sent bon les vacances !!! nous ce sera septembre… après la cohue !! bisous chauds chauds
    belle journée
    joelle

  5. 010446g dit :

    @ Julie:non ! le radeau reste à Chasselay.
    Zone blanche ou presque<<<< désintoxication d'internet
    Les touristes dont je parle ne viennent pas chez moi: ce sont des randonneurs qui circulent à proximité de la maison, alors entre deux coups de faux ou deux coups de râteau, je leur raconte une vraie histoire à ne pas croire (celles qui se trouvent au tout début du blog)
    Si nous avons un vrai dortoir, c'est celui de nos petits-enfants.
    Moi, je fais mes foins(enfin je fauche trois parcelles trop petites pour les machines: une heure chaque matin.
    Ensuite, je mets le foin dans des grands sacs poubelle (240 l) pour le redescendre facilement (un jour, une nouvelle voisine, urbaine évidemment est venue me gronder parce que jeter autant de sacs, cela coûte trop cher à la commune _n'avait pas compris que je ne les jetais pas.
    Je me charge, le matin des déjeuners des petits et des moyens… Les grands se lèvent si tard…
    Je vais à la rencontre des déesses pour les besoins de la journée
    Je fais une looongue sieste.
    Et je cueille les marcheurs sur leur retour.
    BELLE JOURNEE A TOI;
    Bisous fatigue: je viens d'aller faire tous les branchements
    la transhumance est pour ce soir à la fraîche.

  6. 010446g dit :

    @Ozy je te souhaite un été agréable
    bisous

  7. PARADISALIA dit :

    Les vacances : que de préparatifs !!! Mais c’est pour la bonne cause !!! Et puis c’est excitant de se dire qu’on change d’air !!! Bises

Répondre à 010446g Annuler la réponse.