Archive pour avril 2015

Avec les cloches

Vendredi 3 avril 2015

Je vais partir avec les cloches,

Rien dans la tête, rien dans les poches

Pour  aller tinter jusqu’à Rome,

Enfin, tinter… C’est tout comme.

Pour mon retour, il se peut bien

Que je revienne avec des lapins

Qui sèmeront dans les champs

Du chocolat pour les enfants…

 

Vive les œufs, vive le printemps

Il fera beau ! Chantons gaiment.

Permettez que je me révolte

Jeudi 2 avril 2015

 

A quoi doit servir l’école ?

A instruire nos enfants ?

A leur permettre une fois grands

A l’heure où les oiseaux s’envolent

D’être on ne peut mieux armés ?

Pour cela, on pourrait penser

Que tout serait mis en place

Afin que l’œuvre ainsi visée

Soit accessible sans casse…

Depuis longtemps, on se doutait

Que cela beaucoup ne comptait :

Pour de soi-disant économies

On a instauré l’heure d’été

(Pour ceux qui n’auraient pas compris

L’heure allemande ) fatigués

Les enfants ? Pourquoi ?

Au nom d’on ne sait quel aloi

On a bouleversé la semaine

Cassé le rythme pour faire quoi ?

Un grand merdier dans le domaine.

Et voilà qu’ingénument

On avoue que le tourisme

Le vrai maître assurément

Du calendrier à son prisme

A plié le gouvernement.

 

 Sans vergogne !

Confidence ultra secrète.

Mercredi 1 avril 2015

Cette fois, c’est décidé

Ma moitié a été choquée

Mes fils hurlent au scandale

Mes sœurs ne me disent plus que dalle

Mon petit-fils rit sous cape

Le second dit qu’il s’en tape

Le troisième est surpris

Le quatrième n’a rien dit

Et ma foi les plus petits

N’y ont vraiment rien compris.

Ma petite fille écarquille

Des yeux qui lancent des escarbilles…

Tant pis pour ceux qui ne comprennent

Rien à mes souffrances vaines

Tant pis pour ceux que cela vexe

J’ai décidé de changer de sexe.

1234